logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

e-mail : morechet@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

 

Rejoignez nous
sur FACEBOOK !

 

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Sur le calendrier hébraïque : "PESSAH" 14 Nissan 5777 (11 au 18 Avril 2017 - Diaspora)

Le mot hébreu "Pessa'h" signifie littéralement "passer par-dessus" et rappelle qu'au cours des Dix Plaies infligées aux Egyptiens, D.ieu tua tous les premiers-nés égyptiens mais il passa au-dessus des maisons des Hébreux et préserva les premiers nés mâles.

Pour cette raison, la veille de la fête, le jeûne des premiers-nés est observé

Les pratiques religieuses

Durant cette fête des matzoth sont consommées en souvenir du pain non levé emporté en toute hâte par les Hébreux lors de l’Exode.

Il est interdit de consommer du ‘hamets pendant Pessa'h. Cette appellation concerne les céréales suivantes : blé, orge, avoine, épeautre, seigle, qui pourraient subir un processus de fermentation.

Déroulement du repas des deux premiers soirs de la fête

  • Lecture de la Haggadah : Pessah commémore la sortie du peuple hébreu d'Égypte et l'avènement du peuple juif après le don de la Torah à Moïse sur le mont Sinaï. Ce récit qui se trouve dans un livre appelé la Haggadah, est raconté et expliqué en famille, lors du repas de fête, le Seder.
  • Le Séder, qui veut dire "ordre", concerne la consommation de vin et des mets placés sur un plateau, qui symbolisent à la fois l’oppression et la libération des hébreux. Ce sont :

- Trois matsots entières
- Zéroa : os (évoque l’agneau pascal)
- Bétsa : œuf(évoquer la destruction du Temple et le deuil qui en suivit)
- Maror : herbes amères
- 'Harossèt : compote symbolisant le mortier. (dattes, pommes, noix)
- Karpass : céleri ou du persil.
- 'Hazéret : Il s'agit d'une salade
- L’eau salée : rappelle les larmes des opprimés.

Pour en savoir plus 
http://www.consistoiredefrance.fr/292.pessah

Voir les magnifiques clips vidéo installés sur le site 
http://www.terredisrael.com/Pessah.php

La Haggada de Pessah selon le rituel constantinois (Algérie), interprétée par André Taïeb, hazan à Montpellier :

 

  

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN