logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

e-mail : morechet@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

 

Rejoignez nous
sur FACEBOOK !

 

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

HAFTARA MICHPATIM

Rois II 11:17 - 12:17; Samuel I 20:18; Samuel I 20:42

Caroline Elisheva REBOUH

Cette année shabbat michpatim tombe la veille de Rosh Hodesh Adar aussi, la Haftara sera-t-elle celle qui traite d’une veille de Rosh Hodesh, à  la cour du Roi Saül qui avait coutume d’organiser  un festin pour Rosh Hodesh.

David ayant vaincu Goliath,   a été intégré à la cour de Saül. Le vieux souverain perdant  l’esprit,  et conscient  du fait que David est susceptible de lui succéder sur le trône du royaume, est animé de sentiments pleins de violence et de vengeance.

David était lié à la famille royale de Saül par un double lien  d’une part parce qu’il a épousé Mikhal l’une des filles de Saül et d’autre part  par l’amitié puissante qui le lie à Jonathan.

Je voudrais profiter de cette occasion pour parler de cette amitié puissante mais fraternelle qui existait entre Jonathan et le futur Roi David.

Les "commentateurs" non juifs ont eu tôt fait d’attribuer à cette amitié  un caractère différent  ce qui tendrait à prouver que ceux qui ont donné à ce sentiment une autre finalité ont prouvé en quelque sorte leur ignorance crasse de l’hébreu biblique.

En effet, lorsque dans le Lévitique l’une des mitsvoth édictées est : TU AIMERAS TON PROCHAIN COMME TOI-MEME il n’est nullement question d’UN AMOUR CHARNEL mais simplement d’une sorte d’affection ou d’amitié.

Lorsque la Bible dit qu’il n’y eut jamais d’autre amour que celui de David et Jonathan, il ne s’agit PAS d’un amour charnel ou physique mais d’UNE AMITIE SINCERE ET DESINTERESSEE tout au moins pour ce qui concernait Jonathan car Jonathan est un prince destiné à régner et il est suffisamment clairvoyant pour envisager sereinement que son beau-frère et ami David est appelé à régner sur Israël par décret divin.

Le mot AHAVA dans la Bible ne veut pas désigner forcément un amour physique qui est désigné différemment et avec beaucoup de pudeur. AHAVA dans le cas de David et Jonathan signifie plutôt amitié un sentiment pur et gratuit.

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN