logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

e-mail : morechet@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous partiperez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

 

Rejoignez nous
sur FACEBOOK !

 

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Panier de la mariée - Algérie ( Oran)

Le Musée d'art et d'histoire du Judaïsme (mahJ) présente ce don de Mme Henriette Azen en mémoire de sa mère Reine Teboul Bibas descendante de 17 générations de dayanim

Description
Ce panier dont les  dimensions sont H. 35 - L. 45 - L. 33 cm, est en osier tressé avec les motifs décoratifs en osier teinté noir et marron. 

Lire la suite...

Bague de mariage (Algérie – 19e sIècle)

"Par cet anneau, tu m’es consacrée selon la loi de Moïse et d’Israël" dit le  jeune homme en passant la bague à l’index droit de sa fiancée  en présence de deux témoins et de l’assemblée. 

Historique

Cette bague a appartenu à la grand-mère paternelle de la donatrice, Mme Mazaltob Karsenti, originaire de Tlemcen en Algérie.

Lire la suite...

LA MENORA ou CHANDELIER A 7 BRANCHES

SIGNIFICATION par  Caroline Elishéva REBOUH

On ne disserte pas assez sur ce chandelier à 7 branches. C'est pourquoi nous allons tenter de le définir, de voir ses dimensions et quelle est cette centralité qui fait que la Menorah est le symbole du peuple Juif tout autant que le Maguen David.

Dans le mot Menorah מנורה se retrouve le mot Ner נר (lumière ou bougie). La guematriya du mot menora est égale à 301 qui équivaut à la valeur du mot esh   אש = feu  celui-là même qui nous a protégés depuis la sortie d'Egypte et qui est toujours présent dans le Beith HaMikdash.

Lire la suite...

Récit de Pessah de Sidney Saadia Chouraqui

Extrait du livre "Les raisins d’Alger mûrissent à Jérusalem"

Le rouleau parcheminé de la méguila est à peine refermé et rangé qu'il faut déjà penser à préparer Pessah.

Le clairon maternel sonne le branle-bas de combat sur le grand nettoyage. Literie, rideaux , tapis, placards et meubles ne connaissent plus de répit tant ils sont battus, aérés, vidés et cirés. Pas la moindre parcelle de Hametz ne doit subsister ; et c’est dans une atmosphère encore odorante d’encaustique et de produits d’entretien, qu’est dressée, sous tous les lustres étincelants, la table du Seder.

Lire la suite...

Mimouna : clôture festive de Pessah

La mimouna ( מימונה ) est une fête célébrée par les communautés juives originaires d’Afrique du Nord à la fin de Pessah.

Comme toutes les fêtes juives, elle commence à la sortie des étoiles et se termine au coucher du soleil le lendemain le 22 Nissan en Israël (18 avril au soir), le 23 Nissan 5777 en dehors d’Israël (19 avril au soir).

Lire la suite...

BOIRE DU VIN CASHER POUR QUELLES RAISONS ?

Caroline Elishéva REBOUH 

Etant une jeune adolescente, la question était de savoir pourquoi nous, Juifs, étions obligés de boire du vin casher ce qui, à l’époque, n’était pas synonyme de bon vin à l’inverse d’aujourd’hui où même de grands crus sont produits sous surveillance rabbinique.

La raison avancée était que les viticulteurs faisaient bénir leurs vignobles par des prêtres (peu importe de quelle religion) et que, par conséquent, il nous était interdit de consommer de pareils breuvages.

Lire la suite...

Comment on célébrait Pourim à Alger par Caroline Rebouh

Vers la fin février et le début mars, le ciel bleu reprenait ses droits et les orangers se couvraient de fleurs embaumant l’air ambiant.

Cette bouffée d’air tiède parfumé me mettait toujours en relation par la pensée avec la fête de Pourim pour une raison bien simple : à Alger, à Pourim, l’un des gâteaux faits était recouvert d’une glace royale parfumée à l’eau de fleurs d’orangers.

Et, à cette époque de l’année, je me remémore toujours les courtes promenades que je faisais étant enfant avec ma mère.

Lire la suite...

Pourim : La Bibliothèque nationale d'Israël vous propose de consulter une Méguila d'Esther

Pour fêter Pourim, la Bibliothèque nationale d'Israël a mis en ligne une Méguila d'Esther illustrée, vieille de 400 ans !

Cette Méguila a été commandée par Mordechai Ben Eliyahu Halevy, de la ville de Brescello,près de Parme, en 1616. 

Lire la suite...

La Méguila d’Esther

Rouleau d'Esther de Tlemcen (Algérie)

La Bible est composée de 3 parties : La Torah (pentateuque), Les Hagiographe (Ketouvim) et les prophètes (Névihim).              

photo © mahJ

Le livre ou rouleau d’Esther (hébreu מגילת אסתר Meguilat Esther) fait partie des Ketouvim. Il est lu publiquement dans un rouleau de parchemin de taille réduite (avec un seul montant) en prononçant des bénédictions le soir et le matin, c'est la mitsva de Pourim.
Le Musée d'art et d'histoire du Judaïsme présente dans ses collections, un Rouleau d’Esther H. 25,4 - L. 250 cm, composé de 4 bandes de peau cousues, le texte est écrit sur 15 colonnes inégales sans illustrations.      

Cet objet est un don de la famille Mettout, ancienne famille de Tlemcen. L'association MORIAL est heureuse d'avoir parmi ses adhérents deux personnes de cette famille.

Lire la suite...

HAFTARA (Paracha VAYERA) Rois II 4:1-37

DISCRETION : MIRACLES !

Caroline Elishéva REBOUH

La péricope de VAYERA où il est question de l’hospitalité d’Avraham et de la ligature d’Isaac va trouver son pendant dans le livre des Rois (le second bien qu’en réalité il ne s’agisse que d’un seul livre) dans le chapitre IV versets 1 à 37 (tous rites confondus).

Lire la suite...

Haftara (Paracha Lekh lekha )

LA SOURCE VERITABLE (Isaïe 40:27 - 41:16)

Caroline Elishéva REBOUH

Oush’avtem mayim besasson mimâ’yané hayéshouâ (vous puiserez avec allégresse l’eau de la source du salut) - Isaïe XII,3

Isaïe se trouve en plein dans la période de l’exil de Babylone dont est issu Abraham. La situation est celle du découragement vécu par un peuple qui se sent découragé par tous ces essais suivis d’échecs cuisants.

Le peuple juif s’est renforcé puis s’est effondré et sa foi avec lui. Comme pendant la guerre contre Amalek où lorsque les bras de Moïse faiblissaient, les armées d’Amalek se renforçaient; et, lorsque les bras de Moïse s’élevaient, les Juifs remportaient la bataille. 

Lire la suite...

Haftara (Paracha Noa’h) : 05/11/2016

Caroline Elishéva REBOUH

Cette haftara est prise encore une fois dans "Isaïe" chapitre 54 et les cinq premiers versets du chapitre 55.

Ainsi que nous l’avons déjà signalé, les haftaroth proposent des textes prophétiques qui présentent un certain parallèle avec la péricope de la semaine.

Lire la suite...

Bénédictions spéciales aux fêtes de pèlerinage

A NOS SOUHAITS ! 

Caroline Elishéva REBOUH

En français, lorsque nous parlons de célébrations religieuses nous évoquons les fêtes.

En hébreu, il existe quelques subtilités qui rendent la langue hébraïque un peu moins monotones, et nous avons au mois de Tishri un petit échantillonnage de souhaits divers à adresser à nos amis et proches.

Les berakhoth ne sont pas les mêmes de l’une à l’autre fête, variant selon le caractère spirituel de chacune d’elles.

 

 

 

Lire la suite...

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN