logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

e-mail : morechet@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous partiperez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

 

Rejoignez nous
sur FACEBOOK !

 

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Abraham et fils de Martin Winckler

Cet ouvrage broché de 576 pages, est paru en février 2016 aux éditions P.O.L., c’est le premier volet d’un cycle qui devrait compter cinq romans. 

Marc Zaffran (alias Martin Winckler) est né le 22/02/1955 à Alger 

Ses parents sont Ange Zaffran et Denise Miguérès. Il Choisit le pseudonyme de "Martin Winckler" en hommage à Gaspard Winckler, personnage-clé de W ou le souvenir d’enfance, La Vie mode d’emploi et Le Condottiere de Georges Perec.

Vendredi 17 mars 2017, pour la parution de son livre Abraham et fils sorti en 2016, Martin Winckler sera l'invité de la librairie Folies d'encre à 19h.

Résumé du roman

Un jour du printemps 1963, Abraham Farkas, médecin veuf, débarque avec Franz, son fils de 9 ans, dans une petite bourgade de la Beauce.

Médecin rapatrié d'Algérie,  proche de la cinquantaine, il tente de reconstruire sa vie à la suite de l'accident dramatique où sa femme a perdu la vie et où Franz a perdu la mémoire après un long coma.

Il rachète le cabinet du médecin local qui part en retraite et s'installe avec Franz dans la grande maison qui fait aussi office de cabinet de consultations. Trop grande maison mais pleine de mystères. Abraham n’a qu’une seule préoccupation : son fils. Franz, lui, en a deux : son père et les livres. Ils s’installent rue des Crocus, dans la grande maison où Abraham va se remettre à travailler.

Ils vont devoir apprendre a vivre avec le reste du monde et à lui faire face, ensemble et séparément. Pour Abraham, qui n’est pas aussi monolithique que son fils le pense, la situation est simple : soigner est son métier, et il va l’exercer à Tilliers comme il le faisait à Alger.

Renseignements pratiques

Librairie Folie d'encre
9, avenue de la Résistance
93100 Montreuil
http://www.pol-editeur.com/index.php?spec=livre&ISBN=978-2-8180-3576-4

Pour en savoir plus

Outre son site internet (http://www.martinwinckler.com/) Martin Winckler anime un blog littéraire : "Cavalier des touches" et un blog consacré à l’éthique du soin : "L’école des soignants.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN