Imprimer
Affichages : 940

Ce roman historique de 323 pages, est paru le  06/05/1998 aux éditions Anne Carrière

Sa réédition prévue prochainement, va être adapté pour le cinéma.

A500 km au sud-est d’Alger, À l’entrée du canyon de Tajmint,  la Kahina et ses tribus surveillaient l’arrivée des troupes musulmanes venues d’Arabie.De ce promontoire, la vue peut porte jusqu’aux plaines de Biskra

Résumé du roman

Disier Nebot évoque la Kahéna, reine berbère d’un petit royaume juif ayant résisté à la conquête arabe au VIIe siècle

Se fondant sur de nombreuses sources historiques, qu'il expose en annexe de ce roman, il reconstitue avec une force d'évocation rare la vie et les coutumes des tribus berbères au VIIe siècle.

Dans les Aurès, au VIIe siècle, la Kahéna fut la dernière avec sa tribu des Djéraoua à opposer ses armes à l'avancée des Arabes et de l'Islam.

Elle est l’ancêtre de la tribu judéo-berbère, qui au VIIème siècle, dans les Aurès (mais pas que là), s’opposa à Hassan, le chef des croyants, venu d’Arabie pour apporter la Bonne Parole.

A propos de l’auteur

Médecin, historien et romancier, Didier Nebot  est stomatologiste à l’OSE (Oeuvre de secours aux enfants) et président d’honneur  de l’association « MORIAL, mémoire et traditions des Juifs d’Algérie ».

Se basant sur de nombreuses sources historiques, qu'il expose en annexe de ce roman, Didier Nebot reconstitue avec une force d'évocation rare la vie et les coutumes des tribus berbères au VIIe siècle. S'il s'attache à la figure exceptionnelle de la Kahéna, c'est aussi pour mieux relater cet épisode de la conquête arabe qui marqua un tournant décisif dans la destinée des pays du Maghreb.