logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

e-mail : morechet@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

 

Rejoignez nous
sur FACEBOOK !

 

Calendrier

Février 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

"Oran et New York deux haltes camusiennes" par Norbert Bel Ange

Albert Camus a trouvé à Oran sa deuxième épouse, Francine Faure. Il y a été soigné. Il a pu y travailler.

Mais surtout, Oran est la ville de son roman "La Peste".

Quant à la scène principale de "L’étranger", elle a bien eu lieu sur la plage des Andalouses, près d’Oran. Il faut aussi relire "Noces" et "L’été" où Albert Camus décrit avec une grande poésie les environs d’Oran.

Cependant, Camus a gardé pour Oran une sorte de haine tenace. Très tôt, Camus a comparé Oran à New York !

New York n’a inspiré à Camus qu’une indifférence glacée.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Mais il y a trouvé ses éditeurs américains, retrouvé des amis et fait de nouvelles conquêtes féminines.

C’est aussi, à New York, qu’Albert Camus va se révéler une fabuleux conférencier ! 

Bon de commande

 Nom :……………………….. ; prénom :………………………..

Adresse :………………………………………………………………………………………….

Nombre d’exemplaires commandés :……..

Prix pour 1 exemplaire :  17 euros frais d’envoi compris

Commande et chèque  à envoyer à :

Norbert Bel Ange

24, rue Jean Moulin - 38130 Echirolles 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN