logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Etude en plâtre (musée Paul. Landowski à Boulogne) - Photo : Didier NEBOTLe monument aux morts d’Alger,  appelée également "Le Pavois", est l’œuvre du sculpteur Paul Landowski (1875-1961).

Erigé  par les architectes Maurice Gras et Édouard Monestès, il est est inauguré en 1928, lors de la 10e commémoration de l’armistice de 1918.

Un groupe de trois cavaliers se dresse sur un piédestal rectangulaire orné de bas reliefs de  Charles Bigonet. Au centre Landowski imagine une Victoire ailée entourée de deux cavaliers un français et un spahi. 

Le groupe, les bras levés  portant un gisant sur un pavois (bouclier)


Après l'Indépendance de l'Algérie, les noms des 10 000 algérois de toutes origines morts pour la France ont d'abord été effacés puis le monument a été dissimulé dans un coffrage bétonné.

Une maquette de ce monument est présentée au musée Paul Landowski à Boulogne-Billancourt (92).

          

 
 
 
 
 
 

Commentaires   

0 # Michel Lévy 12-11-2018 21:11
mon grand-père Emile Schebat est MPF.(Verdun,1916)
son nom figurait sur le Monument aux M.P.F.d'Alger
avec d'autres : juifs,chrétiens ,musulman)Le FLN a ef-
-facé tous ces noms :il lui était insupportable que des musulmans soient M.P.F. Depuis , je demande en vain
à la France au nom des Associations nationales de Rapatriés que je vice-préside la reconstruction de ce
Monument nominativement élargi à tous les M.P.F de l'ancien outre-mer français abandonné
Répondre | Répondre en citant | Citer

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN