logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

 

Cette création de danses et de chants judeo-espagnols est présentée dimanche 17 mars 2019 à 17h30 à l’Espace Culturel et Universitaire Juif d'Europe (ECUJE).

Les rêves de Lalla Soulika 

Le spectacle mêle danses, vidéos, chants et musiques judéo-espagnols pour donner vie aux pensées de la belle héroïne Sol Hatchuel, appelée Lalla Soulika ou Sol la Tsadika, qui fut condamnée à mort à l’âge de 17 ans pour avoir refusé d’abjurer sa religion dans son Maroc natal du XIXe siècle.

Sfarad est le premier spectacle de danses sur des "romances" judéo-espagnols.

Il fait vivre l’âme de Sol Hatchuel, appelée Lalla Soulika ou Sol ha Tsaddika, belle Tangéroise du XIXe siècle condamnée pour insoumission.

De la prison où le cadi l’a enfermée, la jeune femme rêve de ce qu’aurait pu être sa vie, parcourt en imagination les pays de la diaspora, elle entend les mélodies nées sur ces terres et associe sa voix et son corps à la voix et aux corps des femmes qui ont transmis la mémoire d’Al Andalous, dans les chants judéo-espagnols. 

Ces chants ont été essentiellement composés par des femmes

Ils parlent de leurs désirs, espoirs et déboires, et leurs mélodies ont les accents de l’Espagne et des pays du bassin méditerranéen.

Une gestuelle orientale stylisée rend à ces mélodies leur sensuelle beauté et leur grave simplicité.

Le spectacle fait l’objet d’une mise en scène mêlant la projection d’images fixes et de vidéos.  

Distribution :

Chorégraphies, direction artistique : Myriam "Tara » Benharroch
Danseuses : Myriam "Tara" Benharroch, Adeline Lopez
Chant : Yaël Morciano
Musiciens : Gheorghe Ciumasu (accordéon), "Benji" Bernard Fellous (percussions), Gilles Finzi (oud, guitare), Charles Rappoport (violon, mandoline) 
Animation vidéo : Isoline Favier

Renseignements pratiques

Espace Culturel et Universitaire Juif d'Europe
119 rue La Fayette, Paris, 75010, France
www.centrecomparis.com
infos@centrecomparis.com
Tél : 01 53 20 52 52
Fax : 01 53 20 52 50

Inscription

au 01 53 20 52 52 ou sur www.weezevent.com/sfarad

 
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN