logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Sur le calendrier hébraïque, le mois de Tichri 5775 correspond aux dates du 25 septembre au 24 octobre 2014 du calendrier civil.

Roch Hachana : 1er et 2 Tichri 5775 (25 et 26 septembre 2014)

RochHashana veut dire littéralement "tête de l’année", c’est une fête qui dure deux jours en Diaspora et en Israël.

Elle célèbre le nouvel an du calendrier hébraïque ainsi que l’anniversaire de la création du monde et du premier homme : Adam.

Le rite principal de cette fête solennelle est la sonnerie du chofar. La tradition chez les Séfarades est de précéder les repas des deux soirs d’un séder avec des bénédictions sur différents aliments symbolisant des espoirs pour une douce nouvelle année, selon la Feuille de Miel.

 

Jeûne de Guédalia : 4 Tichri 5775 (dimanche 28 septembre 2014)

Après la conquête de Jérusalem par Nabuchodonosor en 587-586 avant l'ère courante, les juifs sont massacrés et déportés vers Babylone. Pour permettre à quelques uns de rester, le roi place un gouverneur judéen nommé Guedalyahou à Jérusalem, qui est  assassiné le 1er Tichri par un "loyaliste".

Ce fait est à l’origine du massacre de milliers de juifs, et de l'impossibilité de retourner en Israël pour de nombreuses années. Depuis, le lendemain de Roch Hachana est un jour de jeûne pour commémorer cette tragédie de l'Histoire Juive.

Lorsque le 3 Tichri est un samedi, le jeûne est reporté au lendemain.


Yom Kippour : 10 Tichri 5775 (samedi 4 octobre 2014)

Pendant cette journée, les Juifs observent un jeûne de 25 heures, et respectent certaines règles du Shabbat (par exemple, ne pas travailler, ni allumer de feu). Kippour, est le jour de la ferveur juive par excellence.

Les célébrations sont ouvertes la veille par le Kol Nidré (Tous les voeux), "le cantique des Marranes" qui est une prière en araméen visant à annuler les vœux de la communauté avant l'entrée de Yom Kippour.

Les cérémonies qui clôturent Yom Kippour sont la Neila et le chofar.

 

Souccot : 15 et 16 Tichri 5775 (9 et 10 octobre 2014)

C’est la fête des Cabanes, une des fêtes les plus joyeuses

de la tradition juive. Elle dure sept jours, dont les deux premiers sont des "Yom Tov" : jours de fêtes bibliques.

La Soucca (la cabane) doit être construite selon des règles et des proportions précises, le deuxième point de la fête de Souccot est le "Loulav", ou bouquet des Quatre Espèces : le saule, la myrte, la palme de dattier et le cédrat.

Dans la synagogue toute la communauté, loulav en main, tourne au rythme de prières et d’hymnes appelés hosha’not.
Le samedi de la demi-fête de souccot, il est lu à la synagogue l’Ecclésiaste (Kohèleth).

Hochana Rabba : 21 Tichri 5775 (mercredi 15 octobre 2014)

 

Hochana est le refrain répété d’un poème liturgique psalmodié par les fidèles, au cours de processions dans la synagogue.

 

Le 7e jour de Souccot est appelé "Hoshana Raba", ce qui signifie "la grande Hoshana" car ce jour-là, les fidèles font sept fois le tour de la Torah, c’est la clôture de la fête de souccot.
 


Chemini Hatséret : 22 Tichri 5775 (mercredi 16 octobre 2014)

Le "Huitième jour" qui clôture Souccot est une solennité à part. On ne va plus dans la soucca et on ne prend plus le loulav.

Pendant l'office du matin, dans les synagogues il est récité une prière spéciale pour la pluie. À partir de ce jour, il est demandé la pluie dans la prière quotidienne, jusqu’à la fête de Pessah.

 

Simhat Thora : 23 Tichri 5775 (vendredi 17 octobre 2014)

Le matin de ce jour, on effectue la lecture du Deutéronome (cinquième et dernier livre de la Torah), puis celle du début de la Genèse ("Béréchit", premier livre de la Torah), ce qui inaugure le cycle de la nouvelle année.

Ainsi, il n'y a pas de fin à la Torah.
 

Pour en savoir plus

http://www.terredisrael.com/fetes_juives.php

http://www.terredisrael.com/infos/albert-bensoussan-le-lecon-de-qohelet/

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN