logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

e-mail : morechet@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Nous avons le regret de vous annoncer la disparition de Monsieur Bernard Pauphilet survenu le 30 janvier 2015 à l’âge de 97 ans

C’était un des derniers survivants à l’action de résistance française qui a permis le succès de l’opération Torch de débarquement des forces alliées américaines et anglaises en Algérie, à Alger et à Oran, le 8 novembre 1942.                

Bernard PAUPHILET © 2014 site www.smlhparis18.com/

 

 

Photo prise le jeudi 27 juin 2013, au cours d’un déjeuner d'été des membres et amis de la "SOCIETE DES MEMBRES DE LA LEGION D'HONNEUR - PARIS18"

 

                           

 

 

 

 

 

 

Lettre adressée le 11 août 2013 par Monsieur Bernard PAUPHILET à Monsieur Lucien GOZLAN, membre actif de "MORIEL Israël", qui a rédigé un article "Les oubliés du 8 novembre 1942" publié sur le site "MORIAL".

Pour en savoir plus

Commentaires   

+1 # Colette Weinstein 03-02-2015 07:36
Adieu monsieur Wisky-soda.
Monsieur PAUPHILET avait recu l ordre d arreter le general JUIN a son domicile a la villa des Oliviers a El Biar dans la nuit du 7 au 8 novembre 1942.
C est seulement aide de 5 partisans qu il se presente devant le poste de garde de la residence du general alors qu on lui avait promis 50 personnes.
Sa mission,.. empecher le general et l Amiral DARLAN present au domicile du general d en resortir.
Il sera fait prisonnier aux environs de 5 h du matin par le commandant DORANGE aide par une section de gardes mobiles et de senegalais.
Ils seront diriges vers le Fort l Empereur et relaches autour de 18 h 30 au moment du cessez le feu pour Alger seulement.
Medaille de la resistance, cite a l ordre du corps d armee, croix de guerre avec etoile de bronze, chevalier de la legion d honneur,ce Haut Fait de resistance jamais egale dans toute l histoire de la resistance.
Répondre | Répondre en citant | Citer
0 # Colette Weinstein 03-02-2015 08:58
Ce Haut Fait de resistance n a jamais ete reconnu par le CNR...!!!!
Trop humiliant pour l Etat Major de l Armee d Afrique de s etre fait faire prisonnier et neutralise par si peu d hommes et si mal armes, et au risque et peril de leur propre vie, pour que les Allies debarquent a Alger et prendre la ville sans combats.
Répondre | Répondre en citant | Citer
0 # Nastasia Zerbib 03-02-2015 15:59
Je ne connaissais pas cet homme... Votre article donne envie de mieux connaître l'opération Torch...!
Répondre | Répondre en citant | Citer
0 # Colette Weinstein 03-02-2015 18:46
Pour Nastasia,
J ai ecrit 2 recits places sur MORIAL
- Les Oublies du 8 Novembre 1942
- Au 11 rue Bab Azoun a Alger
C est dans un devoir de memoire que nous remettons dans l histoire de la resistance pendant la 2eme guerre mondiale, ce Haut Fait de resistance ici en France avec MORIAL et MORIEL en Israel, afin que TOUS ces resistants, juifs et non-juifs ne soient plus les Oublies du 8 novembre 1942
Gozlan Lucien
Répondre | Répondre en citant | Citer
0 # DARMON Simon 05-02-2015 13:57
Voici des témoignages des plus intéressants pour l'Histoire en général, et pour nous Juifs d'Algérie en particulier.
Bernard Pauphilet ne sera pas oublié et son appartenance à l'Operation Torch non plus. Il est déjà inscrit dans la lignée des grands hommes qui ont marqué notre génération. Que son souvenir soit béni.
Simon Darmon
Répondre | Répondre en citant | Citer
0 # Colette Weinstein 07-02-2015 21:14
Il serait bon de replacer son temoignage qu il m avait envoye et que j avais demande a Morial de le placer sur la page -Moriel en Israel - avec tous les autres temoignages que j avais recueillis dans mon sujet sur " l operation Torch."
Gozlan Lucien
Répondre | Répondre en citant | Citer
0 # Lucien Gozlan 07-02-2015 22:46
[quote name="Colette Weinstein"]Avec tous les témoignages que j’ai recueilli dans mon sujet sur " l’opération Torch.", il serait bon, comme je l’avais demandé, de publier sur le site de Morial, rubrique Moriel, le témoignage que Bernard Pauphilet m’avait envoyé.
Gozlan Lucien
Répondre | Répondre en citant | Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN