logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

 

Ce long-métrage documentaire en 4 parties : Kippour / Hanoukka / Pourim / Pessah est écrit, filmé, dit et réalisé par Jean Pierre Lledo, et il est produit par ZIVA POSTEC FILMS (Israël)

Jean-Pierre Lledo, né en 1947 en Algérie (qu’il quitte en 1993), nous raconte comment son rapport à Israël, et donc sa vie entière et ses anciennes amitiés, vont changer du tout au tout en quelques années

Pour connaître les modalités du soutien au film,  cliquerICI

En essayant de s’expliquer pourquoi il occulta durant plus de 50 ans le pays choisi par son oncle arrivé en Israël directement d’Algérie, en 1961, l’auteur tente d’aller aux racines de la détestation d’Israël : un cocktail de préjugés politiques issus des mondes arabe et communiste auxquels il a appartenu, de refoulements identitaires, et d’une ignorance abyssale concernant tant l’histoire juive récente ou ancienne d’Israël, que le judaïsme qu’il n’a cependant jamais renié.

Ce film personnel n’a rien d’un film narcissique et au-delà de son propre cheminement, certes atypique, l’auteur, consciemment ou non, ne nous propose rien de moins qu’une nouvelle Question juive cinématographique.

On comprend dès lors qu’un tel projet entièrement tourné durant une année en Israël par le réalisateur lui-même, et sans la moindre archive, ne pouvait tenir dans un seul film. Il y en aura quatre d’environ 2h30 chacun.

Audacieux pari par ces temps de ‘’réseaux sociaux’’ qui participent de l’entreprise planétaire de décervelage ! L’auteur prend le temps de nous montrer, de nous parler et nous accorde celui de nous faire notre propre opinion. De plus l’auteur se garde bien de reprendre à son compte les procédés faciles de la propagande, ou même de son contraire, la contre-propagande.

Alger-Jérusalem, un voyage interdit, tel est le titre général du film qui dit à la fois un parcours et une transgression. Et Kippour/ Hanoukka/ Pourim/ Pessah, les sous-titres de chacune des quatre parties, au cours desquelles l’auteur confronte ses anciens préjugés à la réalité israélienne d’aujourd’hui et d’hier (archéologie), indiquent nettement le processus libératoire autant du peuple juif que de l’auteur lui-même.

La chef-monteuse et productrice israélienne de ce film, Ziva Postec, fut aussi dans le passé la chef monteuse de ‘’Shoah’’, film sur lequel elle travailla durant presque 6 ans. Aussi ne pouvons-nous être qu’attentifs quand elle nous dit avec assurance que ‘’si le film de Lanzman portait sur la tentative la plus aboutie de détruire le peuple juif, celui de Lledo décrira comment il a survécu à une adversité qui malgré ses déguisements n’en a pas moins toujours poursuivi le même but.

Renseignements pratiques

lledojeanpierre@yahoo.fr

postecziva@gmail.com
naouel.films@gmail.com

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN