logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

e-mail : morechet@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

 

Rejoignez nous
sur FACEBOOK !

 

Calendrier

Décembre 2017
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

La profanation de la Grande Synagogue d’Alger en 1960

Souvenons-nous : 12/12/1960...12/12/2017

Il y 57 ans, le 12 Décembre 1960, une horde de fanatiques musulmans déferle sur la Grande Synagogue d’Alger, (située rue Randon ou nommée encore place du Grand Rabbin Bloch).

Après un pillage c’est l’incendie, et le massacre des juifs aux alentours.

⇒ IMPORTANT : Des photos exceptionnelles de ces événements ont été prises à Alger en 1960 par une famille algéroise.  Elles ont été envoyées à Morial par leur fils Ilan, qui habite en Israël, et qui  nous en offre l'exclusivité. Nous le remercions. 


   

                                                

 

Le calme ne pourra être rétabli qu’à l’aube du 15 décembre 1960

Les arabes avaient été outrés par la visite du général de Gaulle, la “violence des pieds-noirs” et de l’OAS. Bien entendu, les Juifs furent encore une fois les boucs émissaires.

Deux ans plus tard, presque toute la communauté juive Algérienne aura disparu

Extrait du livre "Mémoire d'un dhimmi" de Didier Nebot

"Quant aux Juifs, ils avaient depuis maintenant presque un siècle définitivement épousé les thèses françaises et si quelques-uns émettaient des doutes, les Arabes étaient là pour leur rappeler qu’ils n’avaient dans l’ancien temps étaient que des parias. Si certains de leurs coreligionnaires n’étaient pas prêts à rompre avec cette présence multi centenaire de leur communauté en Afrique, le saccage de la grande synagogue d’Alger le 10 décembre 1960 leva les derniers doutes de ceux qui hésitaient encore.

Ce jour là une véritable marée humaine pénétra dans le lieu saint et détruisit, vola, pilla tout ce qui s’y trouvait.

Un slogan revenait sans cesse : "Mort aux Juifs. Comment rester dans de telles conditions, ils n’avaient pas le choix. Les Juifs, à ce moment, firent bloc avec les goys. L’antisémitisme qui était ressenti depuis tant d’années s’atténua pour presque disparaitre dans ces années 60." 

 
 
 
 

Commentaires   

+1 # NOEL 22-12-2016 15:03
Bonjour,
Nous avons retrouver les 2 articles parus dans la Dépêche quotidienne d'Algérie de l'époque si vous le souhaitez.
Hervé NOEL, documentaliste du CDHA.
Répondre | Répondre en citant | Citer
0 # Ilan 12-12-2017 08:45
Bonjour Chalom
Merci Colette
Merci Hervé Noel
avant de présenter ''ces photos'' à Yad Va Chem les deux articles mentionnés sont souhaités. restons en contact
Merci encore Colette sans toi ces photos uniques n'auront jamais été sues !
Répondre | Répondre en citant | Citer
0 # ZENOUDA 13-12-2017 13:03
bonjour . les originaux de ces photos sont en ma possession a natanya . elle m ont ete transmises par Jacques Lazarus /. en 1966 . a Paris ou nous avions realise un numero special LA FLAMME . distribue aux originaires de l algerois . avec un long recit du Rabbin Charles Kamoun z a l ces documents sont au mur de notre synagogue a Natanysa 12 rue herzl ... nous les avons utliliser. lors la redaction du livre les Chroniques des Communautes juives d algerie ....avec un article de refence de notre Ami Commun Albert Benssousan . hah ourim sameah julien. zenouda natanya . s
Répondre | Répondre en citant | Citer
0 # Ilan 13-12-2017 13:32
Chalom Joyeuses fêtes de Hanoucca
ces photos furent reliées en un livre (à la couverture rouge) par mon père en 1961 certainement en janvier! Qui les a prise ? je ne saurais le dire! par contre apres les avoir montrées tout au long de cette année 2017 personne n'a montré l'interêt attendu! Les 25 photos en noir et blanc sont ma possession! Avant d'être remises à YAD va CHEM seront acceptés chaque ajouts et précisions! Toda!
Répondre | Répondre en citant | Citer
0 # ariel carciente 13-12-2017 15:38
Bonsoir Ilan.
Pour ce qui de l'interet attendu, il faut encore de la patience. Beaucoup d'originaires d'Algerie n'ont pas encore fini avec le traumatisme de 62 et des siecles precedants.Tout cela est en train de remonter a la surface et les jeunes se mettent a demander qu'on leur enseigne la langue parlee de leurs grands parents de Rabat a Baghdad en passant par Sannaa au Yemen. Tout le travail fait ces dernieres decenies a ete de proteger tous ces documents Que ce soit de l'histoire ou de la musique traditionelle. Kol Hakavod.
Répondre | Répondre en citant | Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN