logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

e-mail : morechet@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous partiperez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

 

Rejoignez nous
sur FACEBOOK !

 

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Témoignage de Gabriel Bénichou : un survivant de la Shoah

Né à Tlemcen (Algérie) le 15/12/1926, Gabriel Bénichou est issu d'une famille juive française. Il est exclu de l’école à cause des lois anti-juives de Vichy de 1940 et 1941 qui restreignent l’accès à l’enseignement scolaire aux juifs en Algérie.

Sa sœur qui vivait à Marseille a obtenu son acceptation au lycée Saint Charles. Il y passe les années scolaires 1941-1942 et 1942-1943.

Gabriel Bénichou est déporté à Auschwitz-Birkenau le 18/07/1943 par le Convoi n°57 

Il est arrêté le 8 avril 1943 et amené à la prison Saint Pierre où il restera jusqu’au 20 avril 1943.

Il est ensuite interné au camp de Drancy (du 21 avril 1943 au 18 juillet 1943). Il est déporté à Auschwitz-Birkenau le 18/07/1943 par le Convoi n°57. En octobre 1943, Gabriel Bénichou est transféré à l’intérieur du ghetto de Varsovie pour le nettoyage après la destruction de celui-ci. Il subit les marches de la mort jusqu'à Kutno (Pologne) puis est transféré au camp de Dachau.

Il subit une seconde marche de la mort jusqu'aux camps de Kaufering, Landsberg et Bad Tölz (Allemagne).

Libéré le 2 mai 1945, il est rapatrié en métropole puis en Algérie. Sa sœur n’est pas revenue.

Crédit :Mémorial de la Shoah

Gabriel Bénichou est décoré "officier de la légion d’honneur"

Le 8 septembre 2016, à à la mairie du XVe arrondissement de Paris, Gabriel a été décoré "officier de la légion d’honneur". 

La décoration lui a été remise par le rabbin Daniel Fahri en présence de l’adjointe au maire Madame Tubiana et du directeur du Mémorial de la Shoah Jacques Fredj. 

Pour en savoir plus
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=16373

Source de l’information

http://liberation-camps.memorialdelashoah.org/reperes/temoignages/gabriel_benichou.html

Renseignements pratiques

Mémorial de la Shoah
17, rue Geoffroy l’Asnier - 75004 Paris
Tél : + 33 (0)1 42 77 44 72
contact@memorialdelashoah.org

 

 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN