logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

e-mail : morechet@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Rejoignez nous
sur FACEBOOK !

 

Calendrier

Octobre 2017
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

PATRIMOINE CULTUREL

 

CIMETIERES

CIMETIERES

 

Commission des cimetières juifs d'Algérie

 

En décembre 2008 le Consistoire Central de France a mis en place la Commission des cimetières juifs d'Algérie dont l'objectif de faire aboutir l’engagement sur la remise en état des cimetières d'Algérie, pris en 2003 par le Président Jacques Chirac.

La Commission veut :

- fédérer et soutenir les initiatives des associations et des communautés,

- sensibiliser la communauté juive française, alerter les décideurs français et algériens

- agir pour achever la rénovation des cimetières juifs d’Algérie et veiller à ce que leur entretien soit assuré de manière pérenne afin de  préserver les sépultures de nos parents.

 

Alger, cimetière israélite de Saint-Eugène : http://www.cimetiere-steugene.judaismealgerois.fr/
Site créé par Jean-Paul Durand pour contribuer à la pérennité du cimetière et à la conservation de la mémoire des défunts.
Historique, plan, Mausolée des Rabbanim Ribach et Rachbats, Monument aux Morts, rabbins du Midrach, registres et sépultures.

Constantine
Le Cimetière juif est en cours de rénovation, exclusivement grâce à l'action de l'Association des Juifs Originaires du Constantinois ( AJOC ) sous la houlette de son Président le Professeur Marc Zerbib, de son bureau, de ses bénévoles, de ses correspondants algériens, et aux fonds récoltés auprès des adhérents et sympathisants de l'AJOC . 
information communiquée par Jacques Nakache (AJOC).

Est algérien : http://www.devoirdememoire.org/Devoirdememoire.html
Association Mémoire Active Bônoise, fondée et présidée par Bernard Haddad, pour la sauvegarde et la préservation des cimetières français de l’Est Algérien.

 

**********************

Le cimetière de Tlemcen

Histoire du cimetière de Tlemcen par M.WEIL , rabbin de Tlemcen 1881 :Cliquer sur le lien: cimetiere-is-tlemcen-1881.pdf

Le cimetière de Tlemcen en 1909

Cimetière de Tlemcen Collection Roger Mettout

Cimetière de Tlemcen- Entrée du Tombeau du Rab Collection Roger Mettout

 

 

La Fontaine du Rabb.Collection Roger Mettout

*********

Photos récentes du cimetière de Tlemcen

Photos de Jean-Marc Moutout aimablement transmises à Morial par Hubert Habib.

Il est intéressant de noter le bon état du cimetière.

**********

Le cimetière de Batna

DE PASSAGE À BATNA

 Les 6 et 7 avril derniers, j’ai eu l’occasion avec mon épouse de passer deux jours à Batna, ville de 250 000 habitants, située entre Constantine et Sétif, dans l’est algérien.

Mon hôte me parle de la communauté juive de Batna qui a totalement disparu aujourd’hui. Lors de notre parcours en voiture dans la ville, il me permet, sans nous arrêter, de photographier les deux synagogues, proches l’une de l’autre. La première est la plus ancienne et aujourd’hui inhabitée, la seconde, jamais utilisée, a été construite en 1960, peu de temps avant l’indépendance algérienne et le départ de la communauté ; elle est aujourd’hui devenue une bibliothèque « fermée » où l’on stocke des livres.

Le cimetière juif, protégé par des barbelés au dessus des murs, jouxte le cimetière chrétien. Un muret les sépare. Alors que le cimetière chrétien, dont l’entrée est gardée par une gardienne, est dans un état acceptable et comprend l’ancien monument aux morts de Batna, le cimetière juif est visiblement à l’abandon, envahi par les herbes folles. J’ai pris quelques photos du cimetière juif.

Je ne connaissais pas Batna durant ma vie en Algérie. J’ai découvert cette ancienne garnison militaire, et je tenais, en allant sur les traces de cette communauté, à avoir une pensée pour ceux qui ont habité cette ville et qui l’ont aimée.

Fabien Squinazi

12/04/2013

Etat actuel du cimetière juif de Batna

 

Commentaires (18)

 

1. djamila Lun 30 Déc 2013

je suis une algérienne vivant a Alger fille d'un ancien combattant de la 2eme guerre mondiale auprès des français j'ai un ami qui as vécu en France pendant une certaine période et il m'as dit que quand il étais en France il étais aider par les juifs algériens alors ceci m'as fait penser a demander de laide pour régulariser ma situation et demander mes droits sachant que j'ai tous les documents qui prouve cela svp aider moi 

 

2. djamila Lun 30 Déc 2013

je suis une algérienne vivant a Alger fille d'un ancien combattant de la 2eme guerre mondiale auprès des français j'ai un ami qui as vécu en France pendant une certaine période et il m'as dit que quand il étais en France il étais aider par les juifs algériens alors ceci m'as fait penser a demander de laide pour régulariser ma situation et demander mes droits sachant que j'ai tous les documents qui prouve cela svp aider moi 

 

3. nanosoltan471 Lun 30 Déc 2013

salut tout lmonde je veut bien etre utile pour vous car l histoire des juifs algerien sa m interesse boucoupe je vie a alger et je voiyage souvant entre les wilaya c je peut vous venir on aide ca me ferait plesire

 

4. David MEDIONI Mer 11 Déc 2013

Bonjour Betty,

Je viens de voir votre message ces noms de famille me sont familiers.

Si vous voulez nous pourrions echanger des informations.

Rosa m'avait aidé effectivement il y a quelques années et les photos des tombes étaient superbes car majoritairement en bon état depuis je ne sais pas si c'est toujours le cas mais je ne remercierais jamais assez mon amie pour son aide si precieuse.

David MEDIONI
Marseille

Betty AlpersJeu 15 Août 2013

Bonjour,
Moi aussi j'ai boucoup de famille enterre a Sainte Eugene. Je voudrais savoir si il a y une liste des tombes.
Les noms que je serche sont, Morali, Erich ou Aiche, Bouchara, Stora.
Merci Beaucoup Betty

 

5. caroline Dim 24 Nov 2013

je voudrai la liste des tombent sultan benyaiche et de roland benyaiche

 

6. Louisa Mar 19 Nov 2013

Bonjour Betty pour avoir des photos de tombes de vos proches enterrés au cimetière de Saint-Eugène il faut avoir le n° du carré, le nom et le prénoms, date de décès afin de faciliter la tache à la personne qui va faire des recherches, car avec ces éléments on peut trouvé facilement les tombes.
Il y a un petit bureau ou travaillent quelques agents de la mairie et il y a des registres bien entretenus et en cinq minute il peuvent vous indiquez ou se trouve chaque tombe.
Car sans les noms et les n° c'est très difficile de retrouver les tombes vu la grandeur du cimetière.
Moi j'ai vu le cimetière juif et avec les dates et n° que ma donné un ami juif de France avec les employés sur place j'ai pu trouvé facilement plusieur tombe meme des tombes de rabins j'ai prix des photos que je lui est envoyés.
Amicalement Louisa

 

7. malka Sam 07 Sept 2013

bjr je suis a la recherche de renseignements sur la tombe de mon père maclouf Malka si une personne aurais des renseignements sur le sujet je suis intéressé car je voudrai retrouvé la tombe pourle prendre en Israël mon père est décédé le 19 mars 1960
merci d'avance

 

8. Betty Alpers Jeu 15 Août 2013

Bonjour,
Moi aussi j'ai boucoup de famille enterre a Sainte Eugene. Je voudrais savoir si il a y une liste des tombes.
Les noms que je serche sont, Morali, Erich ou Aiche, Bouchara, Stora.
Merci Beaucoup Betty

 

9. BENICHOU Marcel né à ORAN le 16 Novembre 1930 Jeu 09 Mai 2013

Bonjour, Roger OUAHNON
Pour l'écriture des mémoires de ma famille (1.500 pages) à ce jour, avez vous des renseignements qui pourraient complèter mes écrits (privés) sur les BENICHOU,les BENHAMMOU,les MEDIONI, TEBOUL, ALBOU, ACHACHE
BENADDI, et d'autres constituant mon arbre généalogique sur plus de deux siècles? Je possède les prénoms de certains !! Merci de me contacter au 0643024875
Bien cordialement et à bientôt ?? N.B lire le message n°9 précédant S.V.P

 

10. BENICHOU Marcel né à ORAN le 16 Novembre 1930 Jeu 09 Mai 2013

J'aurai 83 ans en Novembre prochain. Je viens de terminer la lecture du livre de Didier NEBOT " Mémoire d'un dhimmi" ! BRAVO pour ce livre qui m'a tenu en haleine durant plusieurs jours! Mes ancêtres paternels viendraient de TLEMCEN et mes ancêtres maternels (les BENHAMMOU, les BENADDI, les MEDIONI etc ) comme votre héros, du Nord du Maroc et avant, d'Espagne? J'écris depuis 5 ans,l'histoire de ma famille de 1792 à nos jours! Je reste seul et, mises à part mes lectures, il ne me reste aucun témoin vivant parmi les miens !!!
Cher Monsieur NEBOT, merci de m'adresser vos coordonnées afin de vous exposer,et le résumé de mon travail réalisé, et certaines de mes recherches manquantes ? Bien cordialement et à bientôt ? Marcel BENICHOU, 4 rue Peyron,38200 VIENNE 04.74.31.02.37 ou 06.43.02.48.75
N.B Ces 5 siècles de notre Histoire ont grandement éclairé mon passé ainsi que l'Histoire de ma famille, ceci pour mes 2 fils et 8 petits enfants! encore MERCI!!!

 

11. Esther Mer 10 Avr 2013

quelqu'un aurait-il une connaissance qui pourrait prendre des photos des tombes du cimetière juif de constantine et nous les envoyer?
merci à tous ceux qui pourraient aider à faire avancer ce projet tant attendu par tous...

 

12. TAIEB Jeu 24 Jan 2013

Ce message s'adresse à Monsieur Roger Ouahnon.
Contrairement à ce que peut laisser croire mon nom de famille, je suis née à Oran et j'aimerais bien prendre connaissance de cette liste que vous avez des personnes enterrées à Oran : les noms qui m'intéressent particulièrement sont Ben Aïch, Benichou,Tobelem, Sebbagh, Bibas, Benzaquen, Nahon, Lasry, Coriat. En fait, vous avez seulement les noms également les dates de naissance et de décès ; peut-être avez-vous d'autres renseignements ? Merci de votre aide.

 

13. Dreyfuss Mar 08 Jan 2013

Pour Tahar,
Personnellement je ne voulais pas partir, mais un jour de septembre 1962 en arrivant au bureau j'ai eu la surprise de trouver une personne assise à mon bureau qui m'a signifié prendre ma place même si elle n'avait aucune qualification pour cet emploi. Donc il ne restait que le départ vers d'autres cieux pour pouvoir fonder une famille et vivre librement sans comtrainte.
Maurice

 

14. tahar (site web) Dim 06 Jan 2013

je pose ume question a nos Algeriens juifs: pourquoi avoir quitte votre terre natale en 1962?bcp y sont reste sans le moindre probleme , a l'image de ROGER SAID de BLIDA ,notre avocat depuis belle lurette( decede).
toutes les tombes des cimetieres furent saggagees pdt la decennie noire qu'a connu l'Algerie pas seulemet les tombes juives

 

15. Roger Ouahnon Sam 29 Déc 2012

Je suis en train de terminer la lecture de l'incontournable livre de Didier Nebot " Memoire d'un Dhimmi " et je viens de lire le desespoir d'Avraham dont la tombe vient d'etre profanee...Moi aussi je pleure tous les jours depuis qu'en 1962 mon grand-pere m'a demande de l'accompagner au cimetierre et il est alle dire le Kadish qu'on peut dire sans Minian sur ses ancetres mais surtout sur ses 3 fils , Maurice , Roger et Georges qui sont restes la-bas . Je n'avais que 10 ans . En arrivant a Paris queques jours apres il a commence a perdre la raison et j'ai compris qu'on pouvait mourir de desespoir...9 mois plus tard il decedait avec sa femme a la suite d'une fuite de gaz inexpliquee ...Devenu Israelien en 1974 et membre de la direction de Moriel-Israel depuis l'annee 2000 et devenu officier de reserve dans l'armee israelienne je n'ai plus peur de rien ...Je souhaite aider a organiser la restitution de la grande synagogue aux fils et petits fils de ceux qu'ils l'ont financee et construite . Maintenant moi aussi j'entends les ames de Maurice , Roger et Georges Ouahnon qui m'appellent a leur secours . Monsieur Benazera qui dirige la synagogue des Oranais a Paris m'a expliquer que je n'aurai aucune chance de recevoir un visa pour Oran meme avec mon passeport francais car je suis domicilie en Israel ...Que puis-je faire ???

 

16. Rosa Jeu 13 Sept 2012

Bonjour Didier NEBOT
Je viens de lire votre message à l'instant meme votre message ou vous évoquez la tombe d'Abraham profanée, et bien non le cimetière Juifs à Saint Eugène d'après ce que j'ai vu de mes propres yeux en 2007 et 2008 car à la demande d'un ami Juif d'Algérie qui voulait des photos de tombes d'un certain nombre de Juifs qui reposent au cimetière de Saint-Eugène à Alger et bien le cimetière Juif y a pas de tombes profanées seulement quelques tombes dont la pierre est usée par le temps et les écrits étaient éffacés c'était en 2007 et 2008 et je peux vous donnez lemail de mon ami qui pourra vous dire que les photos des tombes que je lui est envoyer si les tombes étaient en très bons états ou pas certes le cimetière il y avait quelques tombes qui été profanées et que les services de la mairies les tous rénovées et le cimetière de Saint-Eugène est très bien entretenus, il y a aussi le cimetière Chrétien de Hussein-Dey qui a été rénové .
Moi personnellement je suis contre la profanation des tombes peut importe l'origine des morts qui y reposent et que toute personnes qui touches à ces symboles doit etre punie sévèrement et que tous les morts reposent en paix.
Une Algérienne

 

17. gozlan lucien Ven 07 Sept 2012

Kaddish de Netanya

Il y a deux ans, alors que je venais de prendre la présidence de l’association MORIAL, je me suis réveillé une nuit pour écrire un texte sur nos ancêtres. Je sentais intuitivement qu’il était important et qu’il devrait un jour être partagé.
En février 2012, MORIEL proposa à MORIAL son association sœur de France de commémorer ensemble le cinquantenaire de notre départ d’Algérie sous la forme d’un rassemblement des originaires d’Algérie.
MORIEL organisa un kaddish, dans la synagogue des algérois, RIBACH-RACHBATS, de Netanya, le 18 Shevat 5772 à la mémoire des morts laissés en Algérie. On me fit, à cette occasion, le grand honneur de prendre la parole et c’est tout naturellement que j’ai lu le texte que j’avais écrit, sans dessein précis, deux ans plus tôt :

UNE AME M’A PARLE
L’autre soir, alors que j’étais dans un demi-sommeil, je me suis retrouvé face à la mer, tout près de Notre Dame d’Afrique, parmi des étoiles de David et des Bibles en pierre déposées sur des stèles endommagées, au milieu d’une colline si desséchée que les larmes ont humecté mes yeux. C’est alors qu’il m’a paru entendre une voix douce, venue de nulle part, une voix triste :
« Je m’appelle Abraham. J’ai eu la malchance de me retrouver au mauvais endroit le mauvais jour, puisque je suis mort le 26 mars 1962, lors de la fusillade de la grande poste d’Alger. Je fus enterré au cimetière de Saint Eugène, étant l’un des derniers juifs à reposer dans cette si belle terre d’Afrique.
Aujourd’hui je pleure parce que ma tombe vient d’être profanée. Aujourd’hui je pleure parce que mes restes ont été abandonnés aux affres du néant, je pleure devant tant d’indifférence sur ces viols impunis, je pleure parce que vous m’avez oublié, vous, mes descendants anonymes. 
Mais mon âme est toujours présente, elle vous demande de ne pas la délaisser et de faire entendre sa voix. 
David, Joseph, Judas, Jacob, Salomon, Mimoun, Aaron, Rebecca, Myriam, mes voisins d’éternité, pleurent aussi. Leurs sépultures ont été récemment détruites et pillées. »
« Qui sont-ils ? » Demandais-je
« Ils sont ton passé et ta mémoire. »
Didier NEBOT
Président de MORIAL

 

18. Roger Ouahnon Dim 26 Août 2012

Merci mes amis de n'avoir jamais oublie le cimetiere juif d'Oran . Je n'avais que 10 ans la derniere fois que j'y suis alle avec mon pere qui est alle dire une derniere priere aux siens puisqu'on partait en exil . Ma famille Ouahnon et Elbaz y ont laisse de nombreuses tombes et je possede une liste complete de nos chers qui sont enterres a Oran . Je suis libre et je peux consacrer la totalite de ma vie a la remise en condition des tombes et la reouverture de la grande synagogue d'Oran .

Roger Hanin a été inhumé le 13 février 2015 au cimetière juif de Saint Eugène à Alger

Pour voir le déroulement de l’événement publié sur le site : TSA « Tout sur l’Algérie », cliquez sur le lien :

http://www.tsa-algerie.com/2015/02/13/video-roger-hanin-enterre-au-cimetiere-juif-de-saint-eugene-a-alger/

Photo Agence Presse Service

La dépouille du défunt décédé, mercredi à Paris à l'âge de 89 ans, était arrivée tôt vendredi matin à l'aéroport international Houari-Boumedienne en provenance de Paris, à bord d'un vol régulier.

La ministre de la Culture Nadia Labidi, le wali d'Alger Abdelkader Zoukh, le directeur de la Protection civile Mustapha Lahbiri et l'ambassadeur français à Alger Bernard Emié ainsi que des figures du monde de la culture étaient présents.

Le président de la République M. Abdelaziz Bouteflika avait rendu hommage à l'acteur français soulignant qu'il était "un symbole de l'amitié entre les peuples algérien et français.

"Le mot fidélité se vit en Algérie sincèrement et intensément"

C’est ce qu’a déclaré le rabbin Serge Benhaïm, président de la synagogue Don Isaac Abranavel à Paris, dans son discours prononcé en hommage à Roger Hanin.

Pour lire l’article intégral sur le site Algérie Patriotique du 13 février 2015, cliquez "ICI"

Vidéos de l’événement :

Source des informations : ALGÉRIE PRESSE SERVICE, rédaction "Chouf-Chouf" et TSA "Tout sur l’Algérie".

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN