logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

MORIAL

Calendrier

p Par mois Par semaine Aujourd'hui Rechercher Aller au mois
ANDRE CHOURAQUI, LE PENSEUR DU POSSIBLE
Mercredi 20 Juin 2018, 18:00 - 19:30
Clics : 48

ANDRE CHOURAQUI, LE PENSEUR DU POSSIBLE

Hommage Proposé par Morial (Mémoire et Traditions des Juifs d’Algérie) et la Mairie du 4e

Personne mieux qu’André Chouraqui ne correspond au thème choisi cette année pour le Festival des Cultures Juives : Ensemble. André Chouraqui est en effet, l’homme qui rendit possible cet « ensemble » partout où il vécut. Cet érudit, traducteur de la Bible et du Coran, toujours à l’écoute bienveillante de celles et ceux qu’il croisât, quelles que furent, quelques furent leurs langues et leurs cultures, demeure jusqu’à ce jour un exemple pour tous. Son message, universel, reste le nôtre.
Cet hommage rendu par Hubert Habib, en présence d’Emmanuel Chouraqui, son fils, s’imposait. Il sera suivi de lectures extraites de ses livres et de la projection d’extraits du film d’Emmanuel Chouraqui André Chouraqui, l’écriture des Ecritures.

André Chouraqui a puisé son génie des langues et son rêve insensé de paix entre les trois religions monothéistes, dans l’Algérie de ses pères, cette Algérie si diverse, à la fois berbère, juive, byzantine, andalouse, arabe, ottomane et française. Né à Aïn- Témouchent, petite bourgade près de la ville historique de Tlemcen où vivait, au Moyen-Âge le célèbre Rav Ephraïm Enkaoua, il est issu d’une famille dont les ancêtres venaient de l’étincelante Andalousie médiévale. Il parle arabe avec ses amis musulmans, français en famille, à la synagogue. Son rabbin lui apprend la Torah par cœur et en hébreu. Ses camarades de jeu sont musulmans et, quand il lève la tête, il entend les cloches de l’église du village. « Trois langues, trois textes sacrés, trois religions, trois cultures trottaient en permanence dans ma tête » aimait-il à dire à propos de son enfance. La Bible fait partie de son patrimoine génétique. Elle est pour lui charnelle. Juriste, Ecrivain, linguiste, poète, essayiste, exégète et historien, André Chouraqui est un véritable jongleur de mots quand il se met à traduire les Textes Sacrés. Il aura rencontré trois Papes, Pie XII, Paul VI et Jean-Paul II. André Chouraqui laissera le souvenir d’un chantre de l’Alliance des Cultures et des Religions, présent sur toutes les routes du Monde.

Avec :
Hubert Habib, conférencier, conseiller du Bureau de Morial
Emmanuel Chouraqui, cinéaste, fils de André Chouraqui.

Lieu MAIRIE DU 4e 2, place Baudoyer, Paris 4e
Prix 5 €

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN