Imprimer
Affichages : 238

Béla Bartók

Béla Bartók (1881 – 1945), pionnier de l’ethnomusicologie, se rendit à à Biskra, en 1913, et y étudia de très près la musique arabe rurale traditionnelle, l'enregistrant sur son phonographe Edison.

De retour en Hongrie, le compositeur utilisa les mélodies et les rythmes de Biskra dans plusieurs de ses œuvres : Le quatuor n° 2, opus 17, composé en 1915-1917, dans la banlieue de Budapest, est créé dans la capitale hongroise en 1918.

Le 2e mouvement, inspiré de ses travaux de recherche ethnomusicologique en Algérie, intègre des éléments des rudes danses de Biskra.

Il s’agit d’un morceau extraordinaire par sa sauvagerie percutante, sa férocité, ses rythmes martelés et ses dissonances somptueuses. Cette musique riche de techniques instrumentales variées est devenue emblématique du style bartókien.

Il créé aussi la suite pour piano (1923) et un duo pour deux violons, le 12ème, intitulé comme il se doit danse arabe (1931).

Source de l’information

http://www.quatuormolinari.qc.ca/bartok.html