logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Simon Darmon parle du jeûne de Guedalya sur "Le Livre de nos Coutumes selon Ribach, Rachbats, Rachbach et R. Yehouda Ayache"Jerusalem 1995 (page 92).

Le jeûne de Guedalya a lieu le lendemain de Roch Hachana soit le 3 Tichri, si ce jour est un Chabbat, le jeûne est remis au dimanche, soit le 4 Tichri.

Ghedalya fils d'Akhikam était le gouverneur de Judée, nommé par Nabuchodonosor après la destruction du premier Temple pour administrer les rescapés d'Israël restés sur place et parmi lesquels on comptait une élite importante.

Ghedalya fut assassiné le jour de Roch Hachana par son rival Ismaël fils de Netanya (Jérémie 41). Un jeûne fut institué par les Prophètes, à cause de la fête, le jeûne fut reporté au lendemain, le 3 Tichri. Avec la disparition du Ghedalya, le dernier espoir d'Israël de retrouver une unité nationale et une indépendance religieuse disparaissait.

En effet plusieurs milliers de Juifs furent tués et les autres rescapés furent exilés.

Ce jeûne, "le jeûne du septième mois" -ainsi nommé dans la Tradition- et les trois autres sont appelés à devenir dans la suite des temps, des jours de joie de réjouissance et de fête. 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN