logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Cette année chabbat Vayakhel (2 mars 2019/25 Adart 5779) est aussi appelée Chabbat Chekalim

C’est un des quatre chabbats spéciaux avant Pessah : les autres sont : chabbat Zakhor, chabbat Para, chabbat Ha'Hodesh

Cela d'après le deuxième Séfer que l'on sort pour lire les sections évoquées par ces noms, Para et Hahodech sont directement liés à Pessah et ne sont jamais séparés par un autre Chabbat; tandis que les deux premiers peuvent être interrompus par un autre Chabbat. Il peut y avoir également un Chabbat d'interruption enfre le deuxième et le troisième. Cela dépend des années.
Chabbat Chekalim
Ce chabbat a été institué en souvenir de l'impôt- demi Chékel - que chaque membre de la communauté d'Israël devait donner au Temple pour couvrir les frais d'entretien et des sacrifices. 

Cet impôt était obligatoire à partir de vingt ans (Ex. 30,14 -Paracha de Ki Tissa) quel que soit le niveau matériel et social de l'individu.

La campagne de collecte se faisait à partir du 1er Adar.

C'est pourquoi aujourd'hui, jusqu'à Pourim (le 14 Adar), on donne aux bonnes oeuvres et à la Tsedaka une somme quelconque qui rappelle ce demi-Chékel. Notons qu'il n'y a plus d'obligation de donner le demi-Chékel vu que le Temple de Jérusalem est détruit; prions pour que ce dernier soit reconstruit au plus tôt. Néanmoins bien des personnes font tout leur possible pour donner l'équivalant exact du demi-chékel, à sa valeur de l'époque.

Cette Paracha précède Roch Hodech Adar, et quand il y a deux mois de Adar elle précède le Roch Hodech du deuxième Adar.

On lit les Piyoutim du Krobats relatifs à cette occasion.

Chabbat Shekalim rappelle le demi-shekel que chaque membre de la communauté d'Israël apportait comme contribution au budget de fonctionnement du Michkan (Tente d'assignation) puis plus tard, à l’entretien du Temple. La collecte s'effectuait tout le mois d'Adar. (Exode XXX, 11,16).

Source de l'information
Le Livre de nos Coutumes, selon Ribach, Rachbats, Rachbach et R. Yehouda Ayache de Simon Darmon

 

 
 
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN