logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

e-mail : morechet@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Lecture de la Torah : Tsav, Lévitique 6:1 - 8:36
SHABBAT HAGADOL par Caroline Elishéva REBOUH.

Cette sidra tombe généralement le shabbat qui précède la fête de Pessah.  Pourquoi ce shabbat est-il désigné sous cette appellation de "shabbat hagadol" ?

Bien d'autres questions se poseront en étudiant cette péricope. Quelle  est donc l'origine de la célébration de "shabbat hagadol" ?  Il est écrit :  בעשור לחדשLe dixième jour du mois (de nissan), les Bené Israël devaient se procurer un agneau (Exode XII, 3) pour le sacrifice pascal.

1er Rouleau : Lévitique 1:1 - 5:26. 2e Rouleau : Nombres : 28, 9-15. 3e Rouleau : Exode 12 – 1 :20.

LES SACRIFICES par Caroline Elishéva REBOUH

Cette sidra avec laquelle nous entrons dans le livre VAYIKRA ou LEVITIQUE, troisième livre du Pentateuque traite essentiellement des korbanoth ou sacrifices.

(Le premier mot qui constitue aussi le nom du livre  se termine par la lettre alef inscrite en plus petit que le reste des lettres.)

Lecture de la Torah : Exode 30:11 - 34:35
PEUPLE DE D. OU PEUPLE DE MOÏSE ? par Caroline Elishéva REBOUH

La sidra débute par le commandement du demi-shekel que chaque homme de vingt à 60 ans doit verser au Cohen pour que le pauvre ou le nanti contribuent aux frais de fonctionnement et aux sacrifices, mais aussi pour servir de rachat personnel chacun procèdera à son propre rachat.

Ce sont des versets qui seront lus en particulier lors du shabbat shekalim.

1er  Rouleau : Exode 27:20 - 30:10
2e   Rouleau  : Deutéronome 25:17-19

L’ OLIVIER ET SES PARTICULARITES par Caroline Elishéva REBOUH

Le peuple doit fournir à Moïse de l’huile d’olives pure et vierge qui servira à l’éclairage de la Menora ou chandelier à 7 branches. Pour quelle raison la Torah insiste-t-elle sur le caractère de pureté de l’huile d’olives ? Et, non seulement sur la pureté de l’huile mais la Torah met aussi l’accent sur le procédé d’extraction de cette huile : vierge. De manière à comprendre le verset 20 du chapitre XXVII de l’Exode, il nous faut tout d’abord expliquer certains points :

1er rouleau : Exode 35:1 - 40:38 .  2° Rouleau : Nombres 19:1-22
Sanctification de l'espace spatio-temporel par Caroline Rebouh

Cette péricope est l’avant dernière du groupe de cinq parashioth qui termine la description et l'ordonnance de la construction du Tabernacle : mishkan משכן mot qui appartient à la racine .voisin שכן.

Dans cette sidra, on va retrouver des instructions concernant l'édification du mishkan un peu comme il en a été question lors de la parashat Terouma.

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN