logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Lecture : Lévitique 16,1 - 20, fin

APPRENDRE A AIMER LES AUTRES par Caroline Elishéva REBOUH.

Dans la paracha SHEMINI le texte ne livre que très peu de renseignements sur Aharon Cohen Gadol dont deux des fils meurent brutalement dans le Temple : nous lisons en effet qu'Aharon reçoit le "TSIDOUK HADINE" (1) : ויידום אהרון et Aharon garda le silence.

Aharon perd deux fils (Que D préserve tout le monde) et le Grand Prêtre garde tout son calme, il ne se lamente pas et Moshé recommande de ne pas exprimer leur chagrin.

Lecture de la Tora : Nombres 1:1 – 4 : 20

SEPARER LE BON GRAIN DE L'IVRAIE par Caroline Elishéva REBOUH

Le quatrième tome du Pentateuque ou Houmach, en hébreu, est appelé de manière significative tant en français qu'en hébreu.

En effet, en français on l'appelle les "NOMBRES" car, au cours de ce livre, à deux reprises on effectue un dénombrement du peuple juif et, en hébreu il est appelé BAMIDBAR "dans le désert" car il  a pour décor le désert Sinaï et, au cours de ces lectures, il  sera possible de se souvenir de ce qu'enseignent les Hazal : la Torah a été promulguée à travers 3 "éléments"[1] : le feu, l'eau et la poussière/terre/sable.

Lecture de la Tora : Nombres 4 : 21 – 7 : 89

BIRKAT HAKOHANIM    ET  LA FEMME INFIDELE par Caroline Elishéva REBOUH.

Après avoir reçu la Torah le jour de la fête de Chavouoth, la sidra suivante est celle de NASSO.

Cette lecture inclut des sujets importants comme celui des sacrifices que les "Princes" (les Nessiim) des 12 tribus doivent présenter mais, sont également abordés  des sujets tels que la bénédiction des Cohanim et le sujet épineux de la femme infidèle.

Nous allons essayer de nous pencher sur ces deux points, l'un qui est empreint de mystère et l'autre qui, bien qu'il ne soit plus en usage, est malheureusement, toujours d'actualité.

Lecture de la Torah : Nombres 8 : 1 – 12 : 16
LA MENORAH par Caroline Elisheva Rebouh

Les thèmes exposés dans cette péricope sont : la Menorah, les cailles et la médisance.

On ne disserte pas assez sur ce chandelier à 7 branches. C'est pourquoi aujourd'hui nous allons tenter de le définir, de voir ses dimensions et quelle est cette centralité qui fait que la Menorah est le symbole du peuple Juif tout autant que le Maguen David que nous aborderons une autre fois.

Lecture : Nombres 13,1 - 15, fin

DE MEDISANCE EN PROFANATION

Les Sages font remarquer que sur le plan chronologique cette péricope  est placée entre deux épisodes qui ont eu lieu avant l'envoi des explorateurs.

En effet, l'incident de Korah a eu lieu le 22 sivan de la deuxième année après la sortie d'Egypte alors que l'envoi des explorateurs a pris place le 29 sivan, une semaine après la révolte de Korah.

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN