logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

e-mail : morechet@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Rejoignez nous
sur FACEBOOK !

 

Calendrier

Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

HAFTARA "HAYE SARA" : Rois 1:1-31

Lecture : Les Rois 1 : 1 - 31

LE ROI DAVID SOUFFRE DU FROID
Caroline Elishéva REBOUH

La sunamite

Le parallèle tiré de la parashat Hayé Sara vers la haftara est un épisode de la fin de la vie du Roi David puisé du livre des Rois.

David, était, tout comme Abraham dans la péricope qui nous occupe, âgé et proche de la fin d’une vie très riche en évènements. Le statut des rois permettait aux souverains d’épouser jusqu’à 18 femmes et de posséder autant de concubines qu’il pourrait désirer.

 

Lire la suite...

PARACHA TOLEDOT : 29 'Hechvan 5778 / 18 novembre 2017

Lecture : Genèse 25, 19 - 28, 9

LA GENEALOGIE DES PATRIARCHES ar  Caroline Elishéva REBOUH

La Sidra commence par une conjonction de coordination « et » voici l’histoire d’Isaac  fils d’Abraham.  Abraham engendra Isaac….

Pour quelles raisons, dans la parasha précédente, la Torah nous donne-t-elle tant de raisons au sujet de la famille dont est issue Rebecca ? C’est parce que, nous apprend le Or HaHayim[1], lorsqu’il s’agit de faire "descendre" (du ciel) une grande âme ou une âme pure, il faut l’envelopper d’écorces (klippoth) pour éviter qu’elle ne subisse des dommages. Sa généalogie entoure donc Rivka pour éviter qu’elle ne soit abimée en chemin.

Lire la suite...

Haftara TOLEDO

LE PROPHETE MALACHIEMalachi 1:1 - 2:7
 Caroline Elishéva REBOUH 

La Bible, rappelons-le, est divisée en trois parties : le Pentateuque, les Prophètes et les Hagiographes.

Le livre de Malachie est le dernier des livres des prophètes donc le dernier livre de la deuxième partie de la Bible.

On ne connaît pas très bien ce personnage et le nom de Malachie signifiant "envoyé" en tirant des parallèles entre ce qui est consigné dans ce livre très court1 qui traite de la décadence dans les mœurs, le relâchement des prêtres, on pense généralement qu’il s’agirait en fait de Ezra qui aurait écrit sous le nom de Malachie.

Lire la suite...

PARACHA VAYERA : 04 Novembre 2017/15 'Hechvan 5778

Lecture : Genèse 18 :1-22 :24
L’ALTRUISME D’ABRAHAM, Par Caroline Elishéva REBOUH.

Cette sidra est très riche en enseignements divers comme nous le verrons aussitôt : nous pourrions dire que la scène commence sur un homme très âgé, souffrant de la circoncision qu’il a faite sur lui-même, au troisième jour de cet acte pratiqué en obéissance à l’injonction de D. 

Abraham a circoncis tous les mâles de sa congrégation de tous âges  lui-même étant âgé de 99 ans et Ishmaël âgé de 13 ans.

Lire la suite...

PARACHA "HAYE SARA" 22 'Hechvan 5778 / 11 novembre 2017

LECTURE DE LA TORAH : 'Hayé Sarah: Genèse 23:1 - 25:18

ABRAHAM ET SARA REINCARNATION D’ADAM ET EVE ?
Par Caroline Elishéva REBOUH

Cette péricope contient de multiples enseignements  parmi les plus passionnants.

Nous commencerons par nous étonner lorsque nous voyons le mot shana (année) se répéter à l’annonce de l’âge atteint par Sara à sa mort et nous connaissons le sens classique donné à ceci sur la beauté, la pureté et la vertu de Sara à chaque étape de sa vie, cependant, ainsi que nous le verrons plus loin, lorsque la Torah nous dit : ויהיו חיי שרה.....שני חיי שרה

Lire la suite...

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN