Imprimer
Affichages : 699

Lecture : Osée 2.1 - 22

LA RECONCILIATION Par Caroline Elishéva REBOUH

Ce texte provient du livre d’Osée, il nous conte les amours tumultueuses qu’entretient le "couple" D et Israël.

Israël est comparé à une femme adultère dont l’époux furieux fulmine contre elle, bien que ce mari miséricordieux soit toujours prêt à pardonner la conduite de l'épouse volage et à reprendre avec elle une relation passionnée pour peu qu’elle décide d’opérer un revirement et de s’amender.

Le prophète décrit le peuple comme lorsqu’il était nombreux (aussi nombreux que les étoiles du ciel qu’il sera impossible de dénombrer) à l’époque du Roi Salomon où le peuple était heureux. Puis, une fois de plus le peuple "s’est écarté" et a été précipité vers la catastrophe au point que la miséricorde n’a plus existé et que l’idée de faire machine arrière et de vouloir se réconcilier avec HaShem a abandonné tous les esprits.

La réconciliation préconisée par Osée se situe à deux dimensions : celle de D avec Son peuple mais également celle de chacun des membres du peuple avec ses semblables.

Cette volonté de s’amender et de revenir chacun vers son prochain et de tous vers son Créateur, montrera que seule l’unité du Peuple pourra œuvrer pour que le peuple revienne à une époque bénie et que cette unité est non seulement possible mais qu’elle est obligatoire et qu’elle évitera la division du peuple, la haine gratuite et mènera à la réconciliation et à la rédemption.

Ainsi le peuple pourra recevoir l’image du Maguen David dont les deux triangles inversés illustrent la fusion et la bénédiction, l’image du couple et du masculin faisant partie indéfectiblement du féminin.