logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Bien que Tou Bichvat soit mentionné dans le Talmud, ce jour n’a pris son véritable caractère festif qu’au XVIe siècle avec les kabbalistes de Safed.

La coutume s’est répandue d’organiser le 15 chevat un Séder ou "Ordre" de consommation de fruits, accompagné de la récitation de versets bibliques, de passages du Talmud et du Zohar liés à cette circonstance.

Le seder le plus connu est celui tiré du livre Péri 'ets Hadar, imprimé pour la première fois à Salonique en 1753 qui fut diffusé dans le monde entier.

Il fut réimprimé à Pise en 1763, à Amsterdam en1859, à Izmir en 1876, à Livourne en 1885 et à Bagdad en 1936, là où se trouvaient de grandes communautés juives.

Fresque sur l’arc de Triomphe de Titus à RomeL’un des monuments les plus visités au forum à Rome est l’arc de triomphe de l’empereur Titus consacré par son frère Domitien pour marquer la prise de Jérusalem en l’an 70. On y trouve l’inscription : « Dédié par le Sénat et le peuple de Rome à Titus Vespasien Auguste, fils de Vespasien. »

Le butin pris au Temple de Jérusalem dont la Menora ou candélabre à sept branches [1] y figure sur un bas-relief. Tout comme l’Arche de la loi contenant les tablettes des Dix commandements, la Ménora était conservée dans le Saint des Saints dans le Temple de Salomon.

La Ménora est décrite par le détail dans le livre de l’Exode (25-31 à 25-38) : c’était un candélabre en or pur, tout d'une pièce, avec sa base et sa tige centrale. Six branches sortaient de ses côtés: trois branches de chaque côté, trois branches du côté opposé. Chaque branche comportait trois calices avec bouton et fleur.

En Algérie pendant longtemps, Tou Bichvat était l’occasion pour les riches et les notables d'inviter les fidèles de la Communauté, de la synagogue, à venir participer à une réception au cours de laquelle on chantait des Piyoutim,  on écoutait des commentaires de la Tora en rapport avec l'événement, mais surtout on mangeait et on consommait  des fruits de toutes sortes après avoir récité les bénédictions d'usage.

A la fin de la réception, le rabbin bénissait l’hôte et sa famille puis tous les fidèles présents, après cela chacun rentrait  chez soi en emportant un petit sachet contenant fruits secs et gâteaux. 
Chevat est le mois qui marque les premiers signes du printemps au beau milieu de l'hiver.

Shevat est le mois des pluies en général (c'est peut-être pour cela que le signe astrologique du verseau est le signe relié à cette période. C'est aussi l'annonce de la fin de l'hiver et de l'approche du printempssedeer_tou_bichvat2.jpg
Les lettres du nom "shevat" sont les initiales de trois mots hébraïques :

SHeyvasserou Bessoroth Tovoth "que lors de ce mois soient transmises de bonnes nouvelles".

Le Musée d'art et d'histoire du Judaïsme (mahJ) présente une pince de circoncision du début du 20e siècle, provenant d'Algérie.

Objet cultuel (mahJ)Description (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

De dimensions : H. 10,2 - L. 4,1 cm, elle est en métal gravé avec dans sa partie supérieure une étoile de David à l'intérieur de la quelle est inscrit en hébreu : "Shadday", un des noms de Dieu.
Cette pince de circoncision appartenait à M.Maurice Naouri, dit P'tit Prince, mohel qui officiait en Algérie, puis en France et l'ile de la Réunion où il se déplaçait exprès.
Maurice Naouri était né à Bône en Algérie le 26 janvier 1924.

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN