logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

e-mail : morechet@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Rejoignez nous
sur FACEBOOK !

 

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Concours de civilisation française en Israël

Ce 18 mars dernier 2015, dans le cadre de la semaine de la Francophonie, s’est déroulé la finale du concours de civilisation française disputée par 12 finalistes des classes de 3e et 2e, issus de tous les établissements scolaires d’Israël. Plus de 400 élèves ont participé à ce concours.

Concours organisé régulièrement depuis de longues années par madame Joëlle Namer, inspectrice générale de français en Israël.

Les thèmes retenus cette année furent : les places de Paris, les grands magasins Parisiens (Le Printemps…) et Louis XIV, pour le tricentenaire de sa mort.

Sous la forme d’un diaporama de qualité et d’un questionnaire fort relevé, filles et garçons ont su répondre avec brio. Saluons, ici, le travail de toutes les enseignantes.

Parmi les membres du jury, il y avait un représentant du service de coopération de l’ambassade de France en Israël.

J’ai eu l’honneur de faire une conférence devant nos collègues sur le thème "Les grands Magasins de Paris : entre histoire et littérature".

 

Profitons-en pour signaler que le département de français de l’université de Tel Aviv fonctionne à nouveau et qu’on y prépare le diplôme d’enseignement du français (Le téoudat Oraa, l’équivalent du CAPES en France).

J’en profite pour signaler que madame Sylvia Adler, professeur de français et chef du département de Français de l’université Bar Ilan, s’intéresse avec ses étudiants aux récits de vie des séniors originaires D’AFN.

Comment ne pas rappeler que pour l’instant, Israël n’appartient pas pleinement aux différentes instances de la Francophonie !

Est-ce dû à une forme de «sérendipité» ? ou d’«amalgame» entre culture et politique ?

À méditer par tous les responsables français et israéliens pour que le français connaisse enfin en Israël la place qui lui revient naturellement et historiquement !

Faut-il rappeler qu’un certain Napoléon III prenait la défense de ses "sujets français" vivant à Jérusalem au début des années 1860.

Norbert Bel Ange

Le 20/03/2015

 

"Révolution au Paradis" de Yehuda Moraly

La soirée signature est organisée au Casifan, 11 Kikar Ha'atsmaut à Natanya, mardi 17 février 2015 à 19h, avec Yéhuda Moraly autour de son livre, sous l’égide de l’association MORIEL.

Révolution au Paradis : Représentations voilées de personnages juifs dans le cinéma de la France occupée: Les Enfants du Paradis (Editions Elkana, 2014)

"Les historiens insistent sur le fait que le cinéma sous la France occupée a échappé à l’embrigadement idéologique.

Le livre montre exactement le contraire et jette une lumière absolument nouvelle sur la période 1940-1944, où le cinéma français, sous la botte allemande, connait une paradoxale apogée. 

Moraly analyse des personnages qui ne sont pas ouvertement désignés comme juifs mais dont la profession, les traits ou le nom renvoient au Juif ».

Source de l’information

Tribune Juive du mardi 27 janvier 2015 :

http://www.tribunejuive.info/livres/moraly-revolution-au-paradis-en-direct-de-jerusalem-le-blog-de-katy-bisraor-ayache

Jeudi 13 novembre 2014 : MORIEL A LA KNESSET A JERUSALEM

"Les Juifs d’Algérie : entre la lutte contre l’antisémitisme et celle pour Israël".

 

 

Communiqué de presse de l’association MORIEL du 16 novembre 2014

La Knesset – le Parlement israélien qui siège à Jérusalem/ coolisrael.fr

Du 8 novembre 1942 à Alger au 13 novembre 2014 à la Knesset à Jérusalem

Venus de Netanya, Ashdod ou Jérusalem, les participants ont débuté cette journée par une visite de la Knesset avant de se restaurer dans l’établissement de l’assemblée.

Le colloque portait sur "l’antisémitisme en Algérie et le débarquement allié du 8 novembre 1942".
Présentée et dirigée par le député Shimon Ohayon, la réunion était animée par Itzhak Dahan, membre de la direction de la Histadrout sioniste mondiale, un grand ami de la communauté francophone d’Israël.

Les intervenants, particulièrement le Dr Yossef Charbit et le professeur Norbert Belange, rappelaient la situation qui prévalait alors en Algérie. Le gouvernement de Vichy avait annulé le décret Crémieux qui attribuait d’office la nationalité française aux Juifs d’Algérie.

Julien Zenouda indiquait, à cette occasion, que si l’annulation de ce décret avait été inscrite au Journal Officiel de la France, il n’avait jamais été réintégré officiellement. Interrogé à ce sujet, le Général De Gaulle avait précisé qu’il ne reconnaissait aucune décision du gouvernement de Vichy et que sa réécriture dans le Journal Officiel n’était pas nécessaire.

Lire la suite...

On parle de nous sur le blog du 15 novembre 2014 du site terredisrael.com

L’association MORIEL commémore le 8 novembre 1942, par Claude Lévy

8 Nov 2010 – Beith Lohamei Haghetaot"Le 8 novembre 1942, les troupes américaines et anglaises débarquaient en Afrique du Nord. C’est pratiquement le seul fait qui est reconnu dans l’histoire de la seconde guerre mondiale pour cette date. Et pourtant, ce débarquement a une histoire secrète ou plutôt gardée secrète. Il a été largement facilité, au moins à Alger et Oran, par l’action des résistants locaux, dont la grande majorité appartenait à la communauté juive d’Algérie."

Pour en savoir plus, lire l’article complet :

http://www.terredisrael.com/infos/l%E2%80%99association-moriel-commemore-le-8-novembre-1942-par-claude-levy/#more-27404

Plus d'articles...

  1. TEMOIGNAGES

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN