logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Jérémie 7:21-28; Jérémie 9:22-23

Par Caroline Elishéva REBOUH

Etant donné que parasha tsav tombe souvent sur l’une des quatre shabbatot spéciales entre Pourim et Pessah, on n’a que peu souvent l’occasion de lire le texte de cette haftara qui se trouve dans la prophétie de Jérémie  (chapitre 7, et le tout début du chapitre 8).

A vrai dire, la nature humaine n’apprécie pas toujours d’être réprimandée et d‘entendre de durs reproches bien qu’ils soient mérités. 

Objectivement, l’histoire a prouvé que le peuple juif a souvent fauté et a été infidèle au point de rompre tout engagement vis-à-vis de D et rompre toutes les attaches. Jérémie admoneste sévèrement le peuple.

A quoi bon ces sacrifices offerts alors que, par ailleurs la conduite du peuple est inconvenante se lamente le prophète ?

Ce peuple qui fut le témoin des bienfaits divins n’a de cesse que de contrevenir aux paroles de la Torah qui sont éternelles et qui devraient servir de guide pour la vie tout entière.

S’adonner à l’idolâtrie de cette façon peut-il être pardonné par des sacrifices ? Ces sacrifices pourraient-ils être agréables à l’Eternel ? Jérémie  souhaite parvenir à secouer le peuple afin qu’il se conduise conformément à la promesse des Pères. Ces reproches, réprimandes et admonestations ne sont pas adressées uniquement par Jérémie mais, nous l’avons déjà vu, Isaïe l’a déjà fait et bien d’autres ont désavoué ce peuple ingrat et à la nuque roide.

Commentaires   

0 # ARIEL 29-03-2020 09:38
Merci pour votre belle critique de cette nation a la nuque roide !! Nous avons nos beaux moments... nous avons nos faiblesses. C'est comme avec les essuies glaces de la voiture, quand les anges du Ciel pleurent et qu'il pleut. A gauche, a droite... A gauche, a droite...
Ya pas comme les hebreux, nos ancetres... Ya pas comme nous les juifs... On changeras pas !! Je suis sur que dans 500 ans, 1000 ans et 2000 ans B"H, vos descendants, prophetes aussi et ecrivains, sur cette page,, continuerons les reprimandes. C'est ce qui nous fait revenir toujours dans la bonne direction. Hag Sameah.
Répondre | Répondre en citant | Citer

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN