logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

 

photo © mahJSultana Daoud alias Reinette l'Oranaise est une chanteuse et une compositrice française, née à Tiaret (Algérie) en 1915 et décédée le 17 novembre 1998 à Paris.

Aveugle à l'âge de deux ans, elle fut pendant plus d'un demi-siècle une digne représentante du folklore oranais, du chaâbi et l'auteur de compositions constamment réactualisées. Sa force de travail, son talent, son oeuvre originale et sa bonne humeur l'ont menée à se faire apprécier, au-delà du public juif et arabophone, et fait redécouvrir en France les beautés de la musique arabo-andalouse.

Reinette quitte l'Algérie en 1962, commence alors pour elle une longue période de repli, quasi d'oubli et de grande solitude.

En 1985, Reinette à l'approche de ses 70 ans ne songe plus qu'à cultiver ses souvenirs. Il faudra toute la ténacité d'un animateur de Radio-Beur à Paris et de l'appui d'une génération de mélomanes français la sollicitant pour la convaincre de remonter sur scène.

En 1995, Reinette l'Oranaise vit en banlieue parisienne, aux côtés de son époux, Georges Layani, un percussionniste. Elle est alors couronnée par l'Académie Charles Cros et est reconnue par les Algériens de la tradition du style hawzi.

Devenue une légende de la chanson judéo-arabe, sa voix s'éteint à Paris, le 17 novembre 1998 à l'âge de 83 ans. Son corps est inhumé au cimetière israélite de Pantin.

Description du disque 33 tours

Vinyle noir, deux faces gravées.Dimensions : D 30 cm
Pochette illustrée :
- recto :  photographie portrait d'une femme portant des lunettes de soleil, assise sur un tabouret et jouant du oud,
- verso : texte.
Edition : El Kahlaoui Tounsi/ Disques Dounia

Inscriptions

Face A : Fenit Ouachma Essabern/ Aachki Fezine Ensaha/ Menzinou N'har El Youm

Face B : Aadrouni Ya Sadate/ Nar Ouelfi/ Enhabbek Enhabbek/ Selli Homomec

Source de l’information

https://www.mahj.org/fr/decouvrir-collections-betsalel/reinette-l-oranaise-53909

Pour en savoir plus

"Reinette l'Oranaise, le port des amours", un film de Jacqueline Gozland

http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/25231_1

 
 
 
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN