Imprimer
Affichages : 628

Par Marc Ayache
Situé à environ 50 km d'Alger, au pied de l'Atlas, Blida était une belle petite très agréable, toute fleurie,(de roses surtout, et bordée d'orangers.

De tout temps ici il y a eu une vie juive, même si la communauté ne comportait pas plus de 100 familles, une seule Synggpgue (à Kippour il y avait un deuxième office). Les derniers présidents avaient été : Isaac Chiche, Maurice Bélicha, le général Dr Clément Bélicha et Charles Dahan.

Les Rabbins : Benazera, Benzaken, Chekroun, Pinhas Aouizerate et Salomon Serfati. Martin Athuël était mohel, et les officiants : Bitoun et Tamam.

On fêtait avec faste Pourim et Lag Baomer. C'était l'occasion de réunir toute la communauté.

Les familles (outre les noms déjà cités) : Ananou, Attia, Attlan, Ayache,

Benfredj, Benhamou, Benichou, Bensaïd, Chemoul, Chétrit, Chouraqui, Darmon, Elkaïm, Fraîche, Nabet, Saïd, Schebat, Tolila, Tordjman, Trigano  (confitures Jeannette).

Dans le domaine professionnel, on trouvait des bijoutiers, coiffeurs, commerçants, fonctionnaires, magistrats, médecins, minotiers.

Source de l'information

CHRONIQUES DES COMMUNAUTES JUIVES D'ALGERIE 
... AUJOURD'HUI DISPARUES (Edition Moriel)