Imprimer
Affichages : 403

Avec l’aimable autorisation d’Edgard Attias

Hôtel de ville d'Oran (Cliquer sur l'image pour l'agrandir)La construction de l'Hôtel de Ville d’Oran fut achevée en 1888. Floréal Mathieu était maire à ces deux occasions.

Entre temps, le 4 avril 1886, le Conseil acceptait l'offre par laquelle M. Pierson au nom de M. Pallu, s'engageait à faire don à la ville de toute la matière première, en onyx choisi, de qualité supérieure, pour l'escalier d'honneur de l'Hôtel de Ville, avec rampe et balustres.
L’entrée majestueuse de la mairie est embellie par la garde de deux lions sculptés par l’artiste animalier français Auguste Caïn (1889).

Pourquoi des lions ?

Dans un but décoratif ?

Pour symboliser la force du roi des animaux ?

En fait ces lions sont directement liés à l'une des significations du nom de la ville, ce qui est le plus vraisemblable : le nom de Wahran en arabe, signifiant les deux lions.
 

Les lions de l'Hôtel de Ville de Paris, se trouvent derrière le bâtiment au 3 et 5 rue Lobau. (cliquer sur l'image pour l'agrandir)Ceux de la Mairie de Paris sont aussi au nombre de deux et se trouvent devant l'entrée du n° 5 de la rue Lobau.

Mais ceux d'Oran ne sont pas tout-à-fait identiques. En effet, la queue du lion de Paris passe devant sur la patte arrière tandis que la queue du lion d'Oran se déroule derrière.
 

 

Source de l’information

http://edgard.attias.free.fr/ORAN-MEMOIRE/index.html