Imprimer
Affichages : 2363
Hanouka signifie "inauguration" (du Temple restauré à nouveau). Nos Sages divisent le mot Hanouka en deux parties. "Hanou" "cah" qui signifie "Ils se sont reposés de la lutte le 25". 

  Hanoukia   : chandelier à huit branches.
   Chamache : lumière supplémentaire de la Hanoukia.

   Ménora      : chandelier à sept branches du Temple.

Au 2e siècle avant l’ère chrétienne, la Judée est conquise par Antiochus III, le roi de Syrie

Il entreprend d’helléniser les Juifs et, à sa mort, son fils, le roi Antiochus IV Epiphane décide l’acculturation forcée des juifs. La pratique de leur religion leur était désormais interdite.

Le Grand-Prêtre Mattathias va lancer la révolte. Suivi par ses cinq fils dont Juda, qui sera un temps le chef militaire, la rébellion va se propager à travers toute la Judée.
Les Syriens envoient des armées de plus en plus nombreuses et puissantes, mais ils sont à chaque fois défaits par les Maccabées qui gagnent de plus en plus de terrain et remportent la victoire.

Les Syriens d’enfuient et Jérusalem est libérée

Les Maccabées trouvent le Temple souillé, saccagé et pillé, ils le nettoient et le restaurent. Ils fabriquent un nouveau Candélabre, et le 25 du mois de Kislev, ils inaugurent le Temple réhabilité.
Mais lorsqu’il veulent allumer la Menora, ils ne trouvent qu’une petite fiole d’huile d’olive pure, qui est tout juste suffisante pour brûler un jour, alors qu’il en faut huit pour se procurer une huile conforme.

Par miracle, elle reste allumée huit jours, jusqu'à ce qu'on ait pu fabriquer de la nouvelle huile. C'est en souvenir de ces événements que nous allumons les lumières de 'Hanouka.

A partir de cette date, les jours commencent à rallonger et la lumière gagne chaque jour davantage de terrain sur l’obscurité
Pour en savoir plus

L'allumage des lumières : http://judaisme.sdv.fr/traditio/hanouka/hanouka.htm