Imprimer
Affichages : 2864

Témoignage de Mme Gisèle L. native de Médéa, qui nous a autorisé à publier son récit de Lag ba'omer à Médéa (Algérie) en 1913 et des photos personnelles.

Une tradition ancienne nous apprend que l’un des conseillers les plus écoutés du Bey n’était autre que le Rabbin de la ville, cabaliste renommée, "Le grand Rab", Rabbi Yehochoua Elkaïm (1831-1877), dont le tombeau devint le centre du pèlerinage annuel à Lag Baomer ; et son souvenir est encore vivace parmi les Juifs de l’Algérois.

A la tombée de la nuit de ce jour, une assistance nombreuse allait à la synagogue du même nom et après avoir décroché le lustre garni de nombreuse bougies, le déposait dans une voiture et prenait le chemin du cimetière. Toute l’assemblée suivait à pied et arrivés devant la porte du cimetière, les participants déposaient le lustre et allumaient les bougies.

Chacun pouvait déposer une bougie sur la tombe de leurs proches.

Une fois la cérémonie terminée, c’était le retour festif à la synagogue, le lustre était rangé et tout le monde se retrouvait dans la joie pour danser et chanter.

Cliquer sur les visuels pour les agrandir