Imprimer
Affichages : 768

Publication de l'Institut Européen des Musiques Juives (https://www.iemj.org/)

Bâtie sur un plateau rocheux de l’Est algérien, et considérée comme l’une des plus vieilles cités du monde, Constantine a abrité durant des siècles une importante communauté juive.

Selon la tradition, la ville comptait vingt-six synagogues où retentissait le chant des prières dans un style caractéristique inspiré de la musique andalouse.

A Constantine, la récitation des psaumes était un véritable art où chaque chanteur, dans le respect du texte biblique et des modes arabo-andalous, rivalisait de finesse dans une improvisation destinée à toucher le cœur du plus grand nombre de fidèles.

 Dans ce onzième volume de la collection « Patrimoines musicaux des Juifs de France », produit par la Fondation du Judaïsme Français, Monsieur le Grand rabbin René Guedj, Messieurs André Taïeb, Yohan Bismuth et Ylane Zerbib nous présentent un choix de ces psaumes dans la tradition constantinoise.

Soucieux de les restituer dans leur forme et leur esprit originels ils en donnent une interprétation sans aucun accompagnement instrumental. Leur timbre voilé et nasalisé, évoquant parfois la voix flamenca, restitue de façon saisissante la tradition vocale des cours arabes de l’Espagne médiévale.

Pour en savoir plus

https://www.iemj.org/fr/actualites/publications/cd/les-psaumes-des-juifs-de-constantine.html
https://journals.openedition.org/ethnomusicologie/149
https://www.fondationshoah.org/culture-juive/linstitut-europeen-des-musiques-juives