logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

 

Des actualisations récentes de cette priére illustrent les préoccupations du rabbinat français quant aux problématiques nationales

En 2016, le Grand Rabbin de France, ‘Haïm Korsia, a  réagi à la multiplication des violences à l’encontre des forces de l’ordre, en procédant à une  modification de la prière par le rajout de la mention des "forces de l’ordre" défendant la France "dans notre pays".

En 2012, le précédent Grand Rabbin de France Gilles Bernheim est l’instigateur d’une mention spécifique pour l’armée française s’engageant « partout dans le monde ».

La "Prière pour la République Française" est récitée en français ou en hébreu chaque semaine lors des offices du chabbat matin et à l'occasion de cérémonies officielles en France.

 

Le texte intégral est publié sur le site internet du Consistoire de Paris :
 
https://www.consistoiredeparis.org/pdf/Priere_pour_la_Republique.pdf
Signe de son importance, la lecture se fait en gardant ouverte l'arche sainte où sont conservés les rouleaux de la Torah.

Historique de la prière pour l’Etat  

De tout temps, les Juifs ont prié pour la prospérité de l'Etat où ils séjournent et pour ses gouvernants.

⇰ L’exil de Babylone est l’un des épisodes de l’histoire les plus profondément inscrits dans la mémoire juive. Il lui fallut par conséquent innover en s’interrogeant sur son devenir en pays étranger.

⇰ Injonction du prophète Jérémie – Chapitre XXIX : S’adressant à la population que Nabuchodonosor avait déporté de Jérusalem à Babylone : "Travaillez enfin à la prospérité de la ville où je vous ai relégués et implorez Dieu en sa faveur; car sa prospérité est le gage de votre prospérité"  

 Cette injonction est reprise dans les Maximes des Pères (Pirkei 'Avot) Chapitre 3 §2.

Rabbi Hanina, suppléant du grand prêtre, disait : « Prie pour le salut de ceux qui sont à la tête de l’Etat, car sans la crainte qu’ils inspirent, les hommes s’entre dévoreraient »

⇰ Le 17 mars 1808, à la création du Consistoire par Napoléon, une prière fut créée à l'intention de l'Empereur et de la famille impériale dans le cadre des décrets organisant le culte israélite

⇰ Lors des règnes de Napoléon et Napoléon III, le texte se concentrait pour beaucoup sur la personne du souverain et de sa famille, la forme est aujourd’hui différente

⇰ De nos jours, la Prière pour la République française est récitée en français ou en hébreu chaque semaine lors des offices du chabbat matin et à l'occasion de cérémonies officielles en France.

Pour en savoir plus

"Priez pour l'état : Les Juifs, l'alliance royale et la démocratie" de Pierre Birnbaum 

https://www.amazon.fr/Prier-pour-lEtat-lalliance-d%C3%A9mocratie/dp/2702136257

 

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN