Imprimer
Affichages : 213

De Yossef CHARVIT

Ces archives contiennent également un riche témoignage de la correspondance entre les rabbins algériens et leurs homologues en Terre Sainte.

Nous nous limiterons ici aux écrits épistolaires datant du XIXe siècle dont :

a. Les lettres échangées par le rav Elie Allouche de Constantine avec les rabbanim de la communauté maghrébine de Jérusalem (Central Archives History of the Jewish People - CAHJP, AL/CO 4161).

b. La correspondance échangée entre les rabbanim de Constantine et le Rishon Le-Tsion Abraham Ashkénazi. Ces documents fournissent une profusion de données permettant une étude comparative du statut des émissaires rabbiniques selon les différentes communautés et proposent une large variété de solutions pour améliorer cette institution.

 Ce même sujet fait l’objet d’un échange écrit entre les rabbanim de Constantine et le Grand Rabbin de la communauté sainte de Hébron, Elie Mani (CAHJP, AL/CO, 2363)

c. Un recueil contenant sept missives datant de la fin du XIXe siècle rédigées par des rabbins de Constantine et des rabbins d’Erets Israël, sur des thèmes particuliers comme les émissaires rabbiniques et la famille juive (CAHJP, AL/CO 4161).

d. La correspondance entre les membres du tribunal rabbinique de cette même ville avec les rabbins et sages du pourtour du bassin méditerranéen, y compris ceux d’Erets Israël, entre les années 1871 et 1920.(CAHJP, AL/CO 2252,4).

Les Archives centrales pour l'histoire du peuple juif (CAHJP)
http://cahjp.nli.org.il/

Ces archives ont été créées en 1939.

Elles détiennent les archives de centaines de communautés juives, ainsi que d'organisations juives locales, nationales et internationales et les collections privées de nombreuses personnalités juives exceptionnelles. Les Archives détiennent maintenant la plus vaste collection de documents, pinkassim (registres) et autres documents de l'histoire juive du Moyen Âge à nos jours.