Imprimer
Affichages : 209

Par Yossef CHARVIT

Le Centre des Archives Diplomatiques de Nantes Photo © Ministère des Affaires Etrangères

Concernant ces documents, nous en avons fait un usage extensif dans la recherche consacrée à la famille Abbo (Yossef CHARVIT, La France, l’élite rabbinique d’Algérie et la Terre Sainte au XIXe siècle — Tradition et Modernité, Ch. VI, Paris, 2005).

Plusieurs de ses membres furent consuls de France en Erets Israël, renferment une somme de documents sur le système relationnel en cours en tre les rabbanim de Terre Sainte et leurs coreligionnaires ainsi qu’avec les rabbins algériens qui avaient immigré en Erets Israël comme avec ceux qui vivaient en Algérie.

Les principaux sujets débattus concernaient les difficultés soulevées par l’application simultanée des systèmes juridi ques français, mosaïque et ottoman, qui ne se faisait pas sans peine et qui était un domaine du ressort des autorités consulaires des rabbanim Abbo (1).

=========================================

(1)  Archives diplomatiques, Nantes, Archives des Postes, Jérusalem, Affaires juives, 1840- 1914, n° 136: 

- Grand Rabbinat: requêtes du Grand Rabbin; absence d’effet civil de tout acte émanant de la juridiction spirituelle du Grand Rabbin; affirmation de la non-ingérence du consul de France dans les actions judiciaires de grand rabbinat;

- Reconnaissance par l’autorité locale du rabbin de Hébron (Rahamim Franco) liée à la perte de la protection française; certi ficats originaux relatifs aux administrateurs de l’Académie rabbinique (yechiva) de Hébron, etc.