Imprimer
Affichages : 193

Des institutions juives de première importance telle le Consistoire Central Israélite de France et d'Algérie et le Consistoire Israélite de Paris jouèrent un rôle important dans l'accueil et l'intégration des Juifs originaire d'Algérie en France.

Le consistoire central reçu en 1962 une importante contribution du Congrès Juif Mondial (CJM), lui-même soutenu par l'institution juive américaine : L'American Jewish Joint Distribution Committee (JDC ou le Joint), qui est la plus grande organisation humanitaire juive au monde.

Elle est basée à New York.

 

Le consistoire central soutint le consistoire israélite de Paris dans l'acclimatation à la société et l'environnement français des Juifs en provenance d'Algérie, car ces derniers se fixèrent pour la plupart dans la région parisienne.

La ligne à cet effet le consistoire de Paris ouvrit les Chantiers du Consistoire ce qui permet l'édification d'un certain nombre de Synagogues ou d’oratoires, de centres  communautaires et l'organisation d’offices et de cours de Torah ou d'instruction religieuses pour les enfants.

Sur le plan social le FSJU, avec la création des Centres communautaires à travers la France et le DEJJ grâce à ses actions, ont rassemblé des dizaines de milliers de jeunes dispersées dans l'Hexagone leur permettant en parallèle de s'intégrer mais  aussi de garder leur identité juive..

Toutes ces institutions juives françaises, tous ces efforts des nouveaux arrivants eux-mêmes, jouèrent un rôle essentiel dans l'accueil et l'intégration réussie des Juifs algériens en France.

Source de l’information

CHRONIQUE DES COMMUNAUTES JUIVES D’ALGERIE… AUJOURD’HUI DISPARUES (page 36)

Pour en savoir plus
https://www.jdc.org/