Imprimer
Affichages : 2887

Kippour, est le jour de la ferveur juive par excellence.

Journée la plus solennelle de l'année juive. Jour de jeûne, de pénitence, de Grand Pardon. La Torah la  qualifie de Chabbat Chabbaton, Chabbat double.
Les célébrations sont ouvertes la veille par le Kol Nidré, c’est par ces mots que débute l’impressionnante et poignante prière introduisant les vingt-quatre heures de la journée la plus solennelle de l’année juive, Yom Kippour. 

"le cantique des Marranes" est une prière en araméen visant à annuler les vœux de la communauté.

La mélodie traditionnelle de cette prière a toujours exercé un véritable pouvoir de fascination et d’envoûtement, non seulement dans le monde juif mais également chez de nombreux compositeurs qui y ont puisé une source d’inspiration pour composer des œuvres d’une beauté sublime.

Source de l’information
Institut Européen des Musiques Juives (https://www.iemj.org/)

Pour en savoir plus
https://www.iemj.org/fr/cours-conferences-et-musiques-en-ligne/yom-kippour-2.html

 

 

Yom Kippour est une fête d'origine biblique, qui tire sa source du Pentateuque (les cinq premiers livres de la bible), et plus précisément du Lévithique. 

"Le dixième jour du septième mois, ce sera pour vous une sainte convocation, et vous mortifierez vos âmes..." (Lévitique 23, 27).

Les cérémonies qui clôturent Yom Kippour sont la Neila et le chofar.