Imprimer
Affichages : 812

CONSOLE  TOI  O MON PEUPLE par Caroline Elishéva REBOUH

Isaïe 40, I -26
Isaïe va au long des sept semaines à venir jusqu’à Rosh HaShana nous accompagner en nous distillant des paroles de consolation après que "La Catastrophe Nationale" ait été subie : la destruction du premier Temple construit par Salomon bien que le roi David  ait formulé son désir d’ériger une demeure terrestre au Créateur de l’Univers qui n’accepta pas cet hommage de la part de l’auteur des Louanges les plus célèbres au monde.

Rappelons  que cette date funeste du 9 av poursuit notre peuple depuis la faute des explorateurs : le Rav Dessler dans son "Mikhtav MéEliyahou" recense de nombreuses fois où des catastrophes nationales juives ont eu lieu.

 Evidemment, la destruction des deux Temples, l’assaut donné à la ville de Beitar par les Romains, le labourage de Jérusalem comme un vulgaire champ, l’expulsion des Juifs d’Angleterre en 1290, l’Inquisition espagnole le 31 juillet 1492, le Rav Dessler ajoute que les deux guerres mondiales ont été déclarées un 9 av, ainsi que le début de la déportation du Ghetto de Varsovie vers Tréblinka et, malheureusement, plus près de nous : la  « ‘hitnatkoute » ou reddition du « Goush Katif » eut lieu aussi un 9 av.

Les envahisseurs arrivant d’Assyrie/Babylone/Perse et de Syrie bien que leurs territoires s’étendaient à perte de vue et que leur puissance n’était plus à démontrer, s’acharnèrent sans pitié sur la Judée et de tous temps.

Après la mort de Salomon, la Judée fut séparée en deux petits royaumes de Juda et  d’Israël (le schisme).  En effet, les dix tribus d’Israël se regroupèrent dans le nord de la Judée pour y former le royaume d’Israël avec, à sa tête le roi Jéroboam Ier. En Juda, se trouvaient principalement des  souverains de la Maison de David  ressortissants des tribus de Juda et Benjamin.

Comme l’exprime souvent la Bible,  les souverains du royaume d’Israël ayant « fait ce qui est mal aux yeux de HaShem », les envahisseurs eurent raison de la population jusqu’à ce que disparaisse totalement le royaume d’Israël et que soit déportée la population dans un exil douloureux.

Le Royaume de Juda lui-même fut déporté en -586, par Nabuchodonosor et ses troupes après la destruction du Temple.

Le roi de Perse le permettant, les Juifs exilés purent revenir en Judée en -538.

Dans un prochain article, nous reprendrons ce sujet plus largement avec l’aide de D.

Caroline Elishéva REBOUH