logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

Tekoufa de Tichri 5782 : 9h00, le 7 octobre 2021 / 1 Hechvan 5782.

Par Gérard Shimon Dadoun : petit-fils du Grand Rabbin de Constantine Sidi Fredj Halimi

La traduction du mot Tékoufa est saison. La Torah nous prescrit de fêter Pessah au printemps, Soukot en automne,…. Ainsi la vie juive est rythmée en fonction des saisons.

Qu’est-ce qu’une tékoufa? Comment cet événement se concrétise dans nos actions ?
L’existence des Tekoufot (saisons) est due à l’inclinaison de l’axe de la terre par rapport au soleil.  Chaque saison dure le quart du temps de rotation de la Terre autour du soleil.

Les juifs ont la coutume de ne pas boire de l’eau restée découverte au moment de la Tekoufa.

Le calendrier hébraïque est établi suivant des mois lunaires et l’année selon le calendrier solaire, afin que les fêtes aient lieux conformément aux prescriptions de la Tora.

Quand le soleil commence à redescendre pour recroiser l’Équateur en descendant, c’est la Tekoufa de Tichri, l’équinoxe d’automne (les jours sont à nouveau égaux aux nuits).

C’est l’époque où Abraham Avinou parti pour sacrifier son fils Isaac. Le couteau a laissé s’écouler quelques gouttes de sang qui ont coulé dans l’eau.

Pour en savoir plus

http://stioui.calendrier.free.fr/TEKOUFOT/5782.htm

http://www.morial.fr/index.php/judaisme/138-coutumes/1557-la-tekoufa-par-gerard-shimon-dadoun

http://stioui.calendrier.free.fr/TEKOUFOT/5782.htm

Source de l'information

AJOC Jacques Nakache -  Copyright © 2020 AJOC. Tous droits réservés.

Toute copie, même partielle, des données contenues sur ce site est strictement interdite sans accord préalable.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN