logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

e-mail : morechet@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous partiperez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

 

Rejoignez nous
sur FACEBOOK !

 

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

HAFTARA HOUKAT

Lecture : Joshua 2:1-24

PECHER PAR ORGUEIL par Caroline Elishéva REBOUH

Dans cette lecture prophétique, nous nous trouvons à l’époque des Juges[1] où Yftah ( en français Jephté le Galaadite) (Juges chapitre XI versets 1 à 33).

Jephté est le fils de Galaad de la tribu de Menashé et il naquit d’une femme prostituée dont on ne cite pas le nom dans le livre des juges mais au sujet de laquelle on dit qu’elle était aubergiste.

Lire la suite...

Ketoubbah, כתובה - Algérie ( Oran - 1832)

La Kétouba (de laraméen ketoubba, "document écrit") est le contrat de mariage religieux. C’est l’acte qui doit être rédigé et signé, puis remis à la mariée immédiatement après le mariage. Elle est lue à voix haute durant la cérémonie, signée par deux témoins juifs et confiée à la mariée.

Contrat de mariage entre Salomon Halévi et Esther Attouboul

Le Musée d'art et d'histoire du Judaïsme (mahJ) présente ce don de M. Charles-Denis Lévy-Soussan, en mémoire de Max et Ninette Lévy-Soussan. 

Lire la suite...

HAFTARA KORAH

Lecture : Isaïe 66:1-24; Isaïe 66:23; Samuel I 20:18; Samuel I 20:42

SAUL   ROI par Caroline Elishéva Rebouh

La lecture prophétique correspondant à  la parasha  de Korah se  situe dans le premier livre de Samuel à la fin du chapitre XI et le chapitre XII.

On y trouve un prophète âgé, las. Il investit de ses fonctions et l’oint avec l’huile d’onction Saül désigné par D car le peuple, jamais satisfait a réclamé un roi pour le diriger.

Qui était Samuel ?

Lire la suite...

PARACHA KORA’H : 30 Sivan 5777 / 24 juin 2017

Lecture de la Torah : PREMIER ROULEAU (Kora'h: Nombres 16:1-18:32) - DEUXIÈME ROULEAU (Shabbat Roch 'Hodech: Nombres 28:9-15)
LBOUCHE DE LA TERRE par Caroline Elishéva REBOUH

La mishna de Pirké Avot nous enseigne que juste avant que ne commence le premier shabbat de l’Humanité, D a créé des prodiges qu’IL a programmés pour l’Histoire du monde et surtout du Peuple Juif. L’un de ces dix prodiges est que la Terre ouvrira sa "bouche" pour y engloutir (lors de cette paracha), Korah et toute son assemblée.

Lire la suite...

PARACHA CHELA’H : 23 Sivan 5777 / 17 juin 2017

Lecture de la Torah : Nombres 13 :1 – 15 :41

"‘L A PAS D’HONNEUR" (L’APPÂT D’HONNEURS) par Caroline Elishéva REBOUH

De nombreuses questions se posent sur cette sidra.

HaShem a promis aux Patriarches de donner en héritage une contrée à leur descendance alors, pourquoi dit-IL à Moïse : "envoie pour toi" des observateurs ?

En fait, IL n’a pas demandé d’envoyer des observateurs mais en précisant bien "pour toi" cela signifie en d’autres termes : pour ce qui me concerne, Je sais ce que Je vais vous donner comme terre mais si toi, Moïse tu veux tranquilliser ce peuple, Je n’y vois pas d’inconvénient, envoie là-bas qui tu veux.

Lire la suite...

Haftarah CHELA’H

Lecture : Joshua 2:1-24

….MON PERE, MA MERE, MES FRERES ET MES SŒURS…. Par Caroline Elishéva REBOUH

La lecture prophétique de cette semaine se trouve au deuxième chapitre de Josué, lorsque le successeur de Moïse parle à ses hommes et les envoie à Jéricho pour "étudier" la place et planifier la conquête de cette place forte.

Le nom de Jéricho (Yériho en hébreu) vient du mot yaréah désignant la lune car y résidaient des idolâtres rendant un culte à l’astre de la nuit. Josué désigna donc ses explorateurs qui se rendirent chez Rahab. Qui était cette femme ?

Lire la suite...

PARACHA BEHAALOTEKHA : 16 Sivan 5777 / 10 juin 2017

Lecture de la Torah : Nombres 8 : 1 – 12 : 16

L’HOMME LE PLUS HUMBLE QUE LA TERRE AIT PORTE par CAROLINE ELISHEVA REBOU 

LE HAFETS HAIM

Moïse doté d’une intelligence supérieure aux autres hommes avait saisi l’importance de sa mission et, en même temps, il avait compris comment et à quel prix il pouvait l’accomplir   auprès de sa communauté : celle qui, si indisciplinée, allait dans cette même paracha exiger de D de manger de la viande (et donc des cailles) jusqu’à en mourir étouffé.

L’importance de la Menora et les secrets qu’elle renferme sont une partie de cette sidra très importante.

Lire la suite...

HAFTARA BEHAALOTEKHA

Lecture : Zachariah 2.14 – 4.7
LA  VISION DE LA MENORA par Caroline Elishéva REBOUH

GATEAU AUX FIGUES SECHES

Cette haftara a trait à la vision de la  menora et c’est pour cela aussi qu’elle se lit à l’époque de Hanouka.

Cette prophétie annonce la réconciliation de D avec Son peuple, l’époque où IL reviendra résider dans le Temple où le peuple reviendra offrir des sacrifices et réciter des louanges, où le cohen gadol reprendra ses fonctions de grand prêtre pour guider les fidèles dans leurs rites et le respect des lois édictées sur le Mont Sinaï.

Lire la suite...

PARACHA NASSO : 9 Sivan 5777 / 3 juin 2017

Lecture de la Tora : Nombres 4 : 21 – 7 : 89

L’ELEVATION par CAROLINE ELISHEVA REBOU

Élever quelqu'un à une dignité, élever la voix. Autour de ces deux significations se range la sidra de cette semaine.

Elever les enfants de Lévy (Kehat , Guershon et Merari) aux dignités de Chantres qui vont, en soulevant le Tabernacle, élever leurs voix. Car, aussi bien les Cohanim guedolim doivent s’acquitter de leur tâche sans parler, autant les Léviim doivent s’acquitter de leur tâche en psalmodiant.

Lire la suite...

HAFTARA NASSO

Lecture : Osée 2.1 – 22

SAMSON LE CHAMPION par Caroline Elishéva REBOUH

Dans la sidra de Nasso on nous entretient du sujet des  nezirim ou ascètes. C’est sans aucun doute la raison pour laquelle la haftara traite de Samson le Héros histoire tirée du livre des Juges.
Ce récit porté sur les écrans dans les années 50 me semble-t-il a contribué à faire connaître ce héros biblique du grand public.

Lire la suite...

PARACHA BAMIDBAR : 2 Sivan 5777 / 27 mai 2017

Lecture de la Tora : Nombres 1:1 – 4 : 20

RENDEZ VOUS  AU SINAI Par CAROLINE ELISHEVA REBOU

Berceau de Moïse

Nous avons  rappelé, les années précédentes le lien puissant qui existe entre le mot désert et le mot parole.
Le mot désert évoque la solitude, pour certains la désolation, en fait, dans la pensée juive, le désert équivaut à la sérénité, la paix, à l’humilité et surtout à la purification.

Lire la suite...

HAFTARA BAMIDBAR

Osée 2.1 - 22

LA RECONCILIATION Par Caroline Elishéva REBOUH

Ce texte provient du livre d’Osée, il nous conte les amours tumultueuses qu’entretient le "couple" D et Israël.

Israël est comparé à une femme adultère dont l’époux furieux fulmine contre elle, bien que ce mari miséricordieux soit toujours prêt à pardonner la conduite de l'épouse volage et à reprendre avec elle une relation passionnée pour peu qu’elle décide d’opérer un revirement et de s’amender.

Lire la suite...

PARACHA BEHAR - BE'HOUKOTAÏ : 24 Iyar 5777 / 20 mai 2017

Lecture de la Torah : Lévitique 25:1 - 27:34

Observer les Mitsvoth et modifier son MAZAL Par Caroline Elishéva REBOUH

Dans BEHAR l’année shabbatique (shnat hashemita) est évoquée. La terre pour accomplir son devoir doit faire germer et donner des produits pour permettre à l’homme de subsister.

Mais, la septième année, on ne doit ni semer ni récolter. L’homme interroge le Créateur : de quoi vivrons-nous ?

Lire la suite...

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN