logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

e-mail : morechet@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

 

Rejoignez nous
sur FACEBOOK !

 

Calendrier

Décembre 2017
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

PARACHA MIKETS : 28 Kislev 5778 / 16 décembre 2017

Lecture de la Tora : Premier rouleau : Mikets  Genèse 41:1 - 44:17
                                 Deuxième rouleau : Hanouka 4 : Nombres 7, 30-35

BELI AYIN HARA ! PROTEGE DU MAUVAIS ŒIL ! Par Caroline Elishéva  REBOUH
A la mémoire de mon père Ernest Moshé Rebouh ben Elisa, décédé un quatrième soir de Hanouka zal.

Cette sidra se lit pendant Hanouka et nous allons l’aborder d’une manière un peu particulière  en nous attachant au sens de la vision et de l’œil par conséquent !

Lire la suite...

HAFTARA MIKETZ

Lecture - Zacharie : 2:14 - 4:7
JUSQU’OU MENE LA JALOUSIE ? (JUGEMENT DE SALOMON) par Caroline Elishéva Rebouh

La haftara de cette semaine nous conduit vers la tragédie représentée par la perte d’un bébé et vers la faculté d’un roi à rendre un jugement équitable.

Salomon, succédant à son père, empreint d’humilité, et conscient du fait qu’il n’est qu’un être humain appelé au dur devoir de diriger un peuple au passé difficile, demande et supplie l’Eternel de l’aider à remplir son rôle. 

Lire la suite...

HANOUKA (Histoire et usages)

Par Caroline Elishéva REBOUH

La fête de Hanoucca trouve son origine dans un évènement d'importance qui eut lieu dans le village de Modiine où un officier et des soldats syriens installèrent sur la place publique une idole et exigèrent de Matityahou le Cohen de l'époque, de sacrifier une bête pour ce dieu grec.

Matityahou refusa tout net et un Juif helléniste s'approcha de l'autel et offrit ce sacrifice par lui-même.

Lire la suite...

PARACHA VAYESHEV : 21 Kislev 5778 / 9 décembre 2017

LECTURE DE LA TORAH : Vayéchev: Genèse 37:1 - 40:23
DES EPREUVES TOUJOURS DES EPREUVES ! Par Caroline Elishéva REBOUH

Le rêve de Joseph

Pour sacrifier à une expression israélienne populaire, Jacob n’a pas eu que du miel à lécher au cours de sa vie[1], ou, pour reprendre cette fois une expression française, sa vie n’a pas été un long fleuve tranquille !

Dans la sidra précédente, notre bien-aimé patriarche Jacob a été durement éprouvé par le viol de sa fille Dina et par la mort de son épouse  Rahel. Ses tourments ne sont pas terminés car, dès le début du récit, Joseph, dans la beauté de ses 17 ans,  entre en scène.

Lire la suite...

HAFTARA VAYECHEV

Lecture : Amos 2,7 - 3,8
Par Caroline Elishéva REBOUH

La haftara de cette péricope se situe dans le livre d’Amos. Il est le 3ème des 12 petits prophètes. Amos, au VIIIème siècle avant l’ère commune, naît à Tekoâ, aujourd’hui yishouv situé non loin du lieu qu’Hérode choisit pour y construire son palais.

Il est berger à une époque où déjà les conflits sociaux soulèvent la population et, Amos, fustige la population surtout à propos d’une  conduite idolâtre inacceptable à son sens et pour demeurer fidèle à l’Eternel.

Lire la suite...

PARACHA VAYICHLA’H : 14 Kislev 5778 / 2 décembre 2017

Lecture de la Torah, Vayichla'h : Genèse 32:4 - 36:43, où il est encore question d'anges.

LE  LANGAGE  DES  ANGES   par  Caroline Elishéva REBOUH

Le début de cette lecture nous apprend que Jacob abandonnant le domicile de Lavan à Haran avec ses femmes et ses enfants, ses employés et ses troupeaux, se prépare à la rencontre si redoutée avec son frère Esaü. 

Les premiers versets de la parasha énoncent que Jacob, en chemin, vit des anges et nomma ce lieu "Mahanayim [1]".

Lire la suite...

HAFTARA VAYISHLAH - Obadiah 1:1-21

UN SYNOPSIS DE L’HISTOIRE JUIVE par Caroline Elishéva REBOUH

Façade de la Cathédrale de Strasbourg

La haftara de Vayishlah est issue du livre du prophète Ovadia (le quatrième des douze "petits prophètes"). Ovadia est un Iduméen (issu d’ Edom) et s’est converti au judaïsme.

Il aurait été un contemporain de Jérémie et de la destruction du Temple par Nabuchodonosor. Le fait qu’il ait été investi en tant que prophète proviendrait du fait qu’il se tenait totalement à l’écart des idolâtres et menait une vie fidèle à celle du judaïsme.

 

Lire la suite...

PARASHA VAYETSE : 7 Kislev 5778 / 25 novembre 2017

LECTURE DE LA TORAH : Genèse 28:10 - 32:3
LA PREFIGURATION DES EXILS D’ISRAEL  par Caroline Elishéva REBOUH

Le départ de Jacob de la maison paternelle est en soi un déchirement de la cellule familiale et Jacob tout au long de son chemin vers Haran va se retrouver face à lui-même.

Son âme, effrayée par la menace d’un frère dont la violence légendaire fut exacerbée par la vente d’un droit d’aînesse dont il ne voulait sous aucun prétexte et pour des motifs personnels et qui, de toutes façons ne lui revenait pas étant donné qu’il avait, selon les commentateurs, ravi en se faufilant pour sortir du ventre maternel le premier et usurper son droit d’aînesse à son frère.

Lire la suite...

HAFTARA VAYETSE

lecture Vayétsei : Hosea 11:7 - 12:14
LE PROPHETE OSEE Par Caroline Elishéva REBOUH

HAFTARAT_VAYETSE.png

Le nom du prophète Osée (Hoshéâ) vient de הושע un mot qui signifie sauver. A la fin du shabbat, lorsqu’on fait la havdala on lance la supplication ANA HOSHIA NA : S’IL TE PLAIT SAUVE NOUS !

Dans la Bible, à la fin des grandes prophéties se trouve un recueil dit des "douze petits prophètes", et, Osée est le premier d’entre eux. 

Lire la suite...

PARACHA TOLEDOT : 29 'Hechvan 5778 / 18 novembre 2017

Lecture : Genèse 25, 19 - 28, 9

LA GENEALOGIE DES PATRIARCHES ar  Caroline Elishéva REBOUH

La Sidra commence par une conjonction de coordination « et » voici l’histoire d’Isaac  fils d’Abraham.  Abraham engendra Isaac….

Pour quelles raisons, dans la parasha précédente, la Torah nous donne-t-elle tant de raisons au sujet de la famille dont est issue Rebecca ? C’est parce que, nous apprend le Or HaHayim[1], lorsqu’il s’agit de faire "descendre" (du ciel) une grande âme ou une âme pure, il faut l’envelopper d’écorces (klippoth) pour éviter qu’elle ne subisse des dommages. Sa généalogie entoure donc Rivka pour éviter qu’elle ne soit abimée en chemin.

Lire la suite...

Haftara TOLEDO

LE PROPHETE MALACHIEMalachi 1:1 - 2:7
 Caroline Elishéva REBOUH 

La Bible, rappelons-le, est divisée en trois parties : le Pentateuque, les Prophètes et les Hagiographes.

Le livre de Malachie est le dernier des livres des prophètes donc le dernier livre de la deuxième partie de la Bible.

On ne connaît pas très bien ce personnage et le nom de Malachie signifiant "envoyé" en tirant des parallèles entre ce qui est consigné dans ce livre très court1 qui traite de la décadence dans les mœurs, le relâchement des prêtres, on pense généralement qu’il s’agirait en fait de Ezra qui aurait écrit sous le nom de Malachie.

Lire la suite...

PARACHA "HAYE SARA" 22 'Hechvan 5778 / 11 novembre 2017

LECTURE DE LA TORAH : 'Hayé Sarah: Genèse 23:1 - 25:18

ABRAHAM ET SARA REINCARNATION D’ADAM ET EVE ?
Par Caroline Elishéva REBOUH

Cette péricope contient de multiples enseignements  parmi les plus passionnants.

Nous commencerons par nous étonner lorsque nous voyons le mot shana (année) se répéter à l’annonce de l’âge atteint par Sara à sa mort et nous connaissons le sens classique donné à ceci sur la beauté, la pureté et la vertu de Sara à chaque étape de sa vie, cependant, ainsi que nous le verrons plus loin, lorsque la Torah nous dit : ויהיו חיי שרה.....שני חיי שרה

Lire la suite...

HAFTARA "HAYE SARA" : Rois 1:1-31

Lecture : Les Rois 1 : 1 - 31

LE ROI DAVID SOUFFRE DU FROID
Caroline Elishéva REBOUH

La sunamite

Le parallèle tiré de la parashat Hayé Sara vers la haftara est un épisode de la fin de la vie du Roi David puisé du livre des Rois.

David, était, tout comme Abraham dans la péricope qui nous occupe, âgé et proche de la fin d’une vie très riche en évènements. Le statut des rois permettait aux souverains d’épouser jusqu’à 18 femmes et de posséder autant de concubines qu’il pourrait désirer.

 

Lire la suite...

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN