logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

 

Roman historique de Didier Nebot

↪ Pour en savoir plus, cliquer sur la vidéo en fin de ce texte

Cet ouvrage de 300 pages doit paraître le 3 juin 2021 chez l’éditeur Erick Bonnier.

Dans ce roman historique, Didier Nebot évoque la Kahéna, reine berbère d’un petit royaume juif ayant résisté à la conquête arabe au VIIe siècle. 
Se fondant sur de nombreuses sources historiques, qu'il expose en annexe de ce roman, Didier Nebot reconstitue avec une force d'évocation rare la vie et les coutumes des tribus berbères au VIIe siècle.
Dans les Aurès, au VIIe siècle, la Kahéna fut la dernière avec sa tribu des Djéraoua à opposer ses armes à l'avancée des Arabes et de l'Islam.

Elle est l’ancêtre de la tribu judéo-berbère, qui au VIIème siècle, dans les Aurès (mais pas que là), s’opposa à Hassan, le chef des croyants, venu d’Arabie pour apporter la Bonne Parole.
De nombreuses familles juives d’Algérie, encore au début du XXème siècle, parlait avec nostalgie de cette "Judith" éclairée qui ne put résister aux conquérants arabes.

Si l’auteur s'attache à la figure exceptionnelle de la Kahéna, c'est aussi pour mieux relater cet épisode de la conquête arabe qui marqua un tournant décisif dans la destinée des pays du Maghreb.

Certes le temps passant, les juifs n’étant plus présents en Algérie, la Kahéna n’est connue que de façon anecdotique par le monde hébraïque.

Seuls les berbères, surtout ceux des Aurès, la vénèrent aujourd’hui et lui rendent régulièrement hommage.

D’ailleurs de nombreuses filles, dans ces milieux, portent le prénom de "Kahina"

Sources historiques :

IBN KHALDOUN ( XIV ème siècle)

BAYAN ( 13 ème siècle)

EL BEKRI ( année 1068)

IBN EL ATHIR ( mort en 1233)

EL KAIROUANI ( 1681)

ADWANI, MUHAMMAD IBN MUHAMMAD ( Kitab el adouani)... Traduction Feraud 1868

EN NOWAIRI 1330  (Histoire de la Province d'Afrique et du Maghrib)... Traduction Baron de Slane 1841

 

 

 

 

 

 
 
 

 

 
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN