logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

LECTURE DE LA TORAH :  Nombres 22:2 - 25:9 - 17 Tamouz 5782 / 16 juillet 2022  

Bil'am et l'Ange (tableau de Gustav Jaeger)Cinq parashoth de la Torah furent consacrées à des personnalités particulières : Noé, Jéthro (Yitro), Korah, Balak et Pinhas. Noé n'était pas Juif car le judaïsme n'existait pas encore mais, il était "tsadik" il est d'ailleurs écrit à son propos qu'il était un homme juste et qu'il avait trouvé grâce aux yeux de l'Eternel.

Yitro qui était idolâtre s'est converti par la suite, Korah et Pinhas étaient Juifs : l'un optant pour le yétser harâ et l'autre qui, par sa conduite exemplaire, se dévoua pour HaShem. Pourquoi Balak ?

Simon Darmon nous explique dans son ouvrage "Le livre de nos coutumes, selon Ribach, Rachbats, Rachbach, R. Yehouda Ayache", que le Chabbat du 9 Av (commémoration de la destruction des deux Temples).est appelé Chabbat Hazone.

Cela en raison de la Haftara qui est lue ce jour (Isaïe) et qui débute par les termes "‘Hazon Yécha’yahou Ben Amots".

Le prophète nous met en garde contre nos mauvais agissements qui entraîneront inéluctablement la destruction du Temple et de Jérusalem.
 

Lecture Nombres 30, 2 - 36, 13       10/07/2021 - 1er Av 5781
LA GUERRE CONTRE MIDIANE par Caroline Elishéva REBOUH

Partage du pays entre les 12 tribus

Les trois parashioth qui sont généralement lues entre le 17 tamouz et le 9 av sont appelées "DéPour'ânouta" c'est-à-dire  "les lectures du désastre" car elles précèdent la destruction du Temple ce qui fut un désastre pour la Nation Juive et, après le 9 av, il y aura 7 sidroth dites de consolation.

La péricope précédant 9 beav est "devarim" ou, la première section du 5ème livre du Pentateuque. Cette semaine seront donc couplées les deux dernières lectures du livre des Nombres.

LECTURE DE LA TORAH : Pin'has,  Nombres 25:10 - 30   23   -  23 Tamouz 5781 / 3 juillet 2021
LA VALEUR N'ATTEND PAS LE NOMBRE D'ANNEES par Caroline Elishéva REBOUH

Le fait d'énumérer la généalogie d'un héros biblique n'est pas une particularité mais les exégètes nous enseignent qu'à travers elle, nous pouvons comprendre des traits de caractère ou des motivations secrètes.  

Ainsi, Aharon appartenait-il à la tribu de Lévy.

Lecture 9 Av 5782 / 6 Août 2022 : Deutéronome (ou Devarim en hébreu) 1,1 - 3,22  : Discours de Moïse    

Moïse regarde la terre promise, gravure de Gérard Jollain de 1670CORRIGER SES ERREURS par Caroline Elishéva REBOUH 

Le Deutéronome ou Devarim en hébreu, cinquième livre du Pentateuque est un livre dans lequel sont rassemblées toutes les remontrances que Moïse adresse au peuple d'Israël.
Cette péricope est toujours lue avant le jeûne de 9 beav [1]

Dans la parasha précédente - Mass'ey – furent énumérées toutes les étapes qui ont jalonné les 40 ans de pérégrinations dans le désert.

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN