logo_transparent1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur le site de l’association MORIAL

Notre objectif : sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des Juifs d'Algérie. Vous pouvez nous adresser des témoignages vidéo et audio, des photos, des documents, des souvenirs, des récits, etc...  Notre adresse

 e-mail : morechet@morial.fr -  lescollecteursdememoire@morial.fr

L’ensemble de la base de données que nous constituons sera  régulièrement enrichie par ce travail continu de collecte auquel, nous espérons, vous participerez activement.  L'intégralité du site de Morial sera déposée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ) à Paris, pour une conservation pérenne .

Tlemcen, le kiosque à musique au centre ville
Médéa : rue Gambetta (1945)
Alger : rue d'Isly (1930)
Une oasis à Ouargla (Territoire du Sud algérien)
La Grande Poste d'Alger (Photo J.P. Stora)
Square Bresson
Lycée E.-F. GAUTIER D'ALGER
Service Alger - Bouzareah
Alger : le marché de la place de Chartres
MEDEA - Le Café de la Bourse
Guyotville - La Plage

LE PROPHETE MALACHIE - Lecture Malachi 1:1 - 2:7
Par Caroline Elishéva REBOUH 

La Bible, rappelons-le, est divisée en trois parties : le Pentateuque, les Prophètes et les Hagiographes.

Le livre de Malachie est le dernier des livres des prophètes donc le dernier livre de la deuxième partie de la Bible.

On ne connaît pas très bien ce personnage et le nom de Malachie signifiant "envoyé" en tirant des parallèles entre ce qui est consigné dans ce livre très court1 qui traite de la décadence dans les mœurs, le relâchement des prêtres, on pense généralement qu’il s’agirait en fait de Ezra qui aurait écrit sous le nom de Malachie.

LECTURE DE LA TORAH : 'Hayé Sarah: Genèse 23:1 - 25:18

ABRAHAM ET SARA REINCARNATION D’ADAM ET EVE ?
Par Caroline Elishéva REBOUH

Cette péricope contient de multiples enseignements  parmi les plus passionnants.

Nous commencerons par nous étonner lorsque nous voyons le mot shana (année) se répéter à l’annonce de l’âge atteint par Sara à sa mort et nous connaissons le sens classique donné à ceci sur la beauté, la pureté et la vertu de Sara à chaque étape de sa vie, cependant, ainsi que nous le verrons plus loin, lorsque la Torah nous dit : ויהיו חיי שרה.....שני חיי שרה

HAFTARAH : Lecture Isaïe 40:27 - 41:16

LA SOURCE VERITABLE  Par Caroline Elishéva REBOUH

Vous puiserez avec allégresse l’eau de la source du salut - Isaïe XII,3

Isaïe se trouve en plein dans la période de l’exil de Babylone dont est issu Abraham. La situation est celle du découragement vécu par un peuple qui se sent découragé par tous ces essais suivis d’échecs cuisants.

Le peuple juif s’est renforcé puis s’est effondré et sa foi avec lui. Comme pendant la guerre contre Amalek où lorsque les bras de Moïse faiblissaient, les armées d’Amalek se renforçaient; et, lorsque les bras de Moïse s’élevaient, les Juifs remportaient la bataille. 

Lecture :  Isaie 54 1-10
Par Caroline Elishéva REBOUH

Cette haftara est prise dans "Isaïe" chapitre 54 et les cinq premiers versets du chapitre 55.

Ainsi que nous l’avons déjà signalé, les haftaroth proposent des textes prophétiques qui présentent un certain parallèle avec la péricope de la semaine.

Dans NOAH, il est question de la  colère de D face à cette humanité constituée d’impies. Puis des eaux destructrices du déluge et du retour à la paix.

Lecture : Isaïe 66:1-24 - Isaïe 66:23 ; Samuel I 20:18; Samuel I 20:42

SAUL ROI par Caroline Elishéva Rebouh

La lecture prophétique correspondant à la parasha de Korah se situe dans le premier livre de Samuel à la fin du chapitre XI et le chapitre XII.

On y trouve un prophète âgé, las. Il investit de ses fonctions et l’oint avec l’huile d’onction Saül désigné par D car le peuple, jamais satisfait a réclamé un roi pour le diriger.

Qui était Samuel ? Il était le fils d’une femme stérile répondant au nom de Hanna, l’une des deux épouses d’un homme de Ramataïm1 qui se nommait Elkana.

L’autre épouse, Penina avait de nombreux enfants alors que Hanna se confondait sans enfant à chérir. Lors d’une fête où toute la famille s’était rendue au Temple de Shilo, Hanna sous l’emprise d’un énorme chagrin, se rendit au Temple pour y prier et soulager son âme.

Eli le Cohen, la rabroua car il se méprit sur la conduite de dette malheureuse femme. Dans l’année, elle conçut et mit au monde un garçon qu’elle appela Samuel 2 Cela eut lieu au 11ème siècle avant l’ère courante. Lorsqu’il fut âgé de 3 ans, elle l’emmena à Shilo et le remit à Eli le Cohen pour qu’il l’éduque.

Par la suite, Samuel succéda à Eli et Samuel fut investi comme prophète pour le peuple d’Israël cependant, au soir de sa vie, le prophète vit que le peuple n’était pas prêt à accepter l’un quelconque des fils de Samuel diriger le peuple qui exprima son désir d’être dirigé par un roi. D désigna alors Saül fils de Kish de la tribu de Benjamin. Ce personnage devint donc le premier monarque du peuple juif et fut oint par Samuel selon les instructions divines. Saül exerça son pouvoir et mena une dure guerre contre les Philistins et contre les Ammonites.

----------------------------------------------------------------------------------

1 Aujourd’hui quartier de la ville de Hod HaSharon.
2 En hébreu ce nom signifie que D l’entendit.

MORIAL - Association loi de 1901 - Le nom MORIAL est déposé à l'INPI © 2011 Tous droits réservés
Site réalisé Avec joomla Conception graphique et développement : Eric WEINSTEIN